André Atallah, nouveau président de la Fédération hospitalière de la Guadeloupe

hôpital
André Atallah
Du changement à la tête de la Fédération hospitalière de la Guadeloupe : le maire de Basse-Terre et Cardiologue, André Attalah, succède à Eli Califer, qui était en poste depuis 2016. Parmi les chantiers prioritaires du nouvel élu, le nouveau CHU de Perrin, aux Abymes, qui se doit d'être attractif.

Le maire de Basse-Terre, médecin cardiologue de profession, André Atallah, est le nouveau président de la Fédération hospitalière de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Il a été élu par le conseil d’administration de l’institution, qui réunit en association les 11 hôpitaux publics de nos îles. 

Dans l'actuel contexte de crise sanitaire et de crise sociale, le nouveau président souhaite garder le cap sur les priorités et les objectifs de la Fédération, car les chantiers sont énormes.
Il aura un œil sur tous les dossiers en cours, affirme-t-il.
Outre son souhaite de rencontrer prochainement le nouveau directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS), André Atallah a pour ambition d’organiser les Assises de la santé, dans les six prochains mois. L’ensemble des partenaires, tant publics que privés, y seront  associés : les représentations syndicales, l’ARS, l’Etat et les collectivités majeures.

André Atallah : "Je veux que ce soit une proposition à laquelle adhère l'ensemble des partenaires".

Autre gros chantier, ayant toute son attention : le transfert vers le nouvel hôpital de Perrin, aux Abymes. "Une Ferrari", selon André Atallah, qui nécessite d'avoir aussi des "chauffeurs de Ferrari" :

André Atallah : "Le vaisseau amiral du système de santé publique de la Guadeloupe, c'est ce CHU (...) Nous avons de jeunes médecins Guadeloupéens que nous avons déjà repérés, dans l'Hexagone (...) Il faut les faire revenir !"

André Atallah succède à Elie Califer. Le maire de Saint-Claude était à la tête de la FHG depuis 2016.