publicité

André Benjamin condamné à 20 années de réclusion criminelle

La Cour d’Assises de la Guadeloupe a rendu son verdict hier, dans le procès d’André Benjamin, qui comparaissait depuis lundi après-midi, pour avoir mortellement blessé, en novembre 2013, un de ses compagnons de cellule, âgé de 37 ans, à la maison d’arrêt de Basse-Terre. 

L'entrée du palais de Justice de Basse-Terre © cc-by malani inini
© cc-by malani inini L'entrée du palais de Justice de Basse-Terre
  • FJO avec J. Champion et F. Aristide
  • Publié le , mis à jour le
Le septuagénaire a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle. C’était la peine requise par l’avocat général. Les jurés ont tenu compte des aveux de l’accusé, des témoignages de ses co-détenus, mais aussi de la force avec laquelle il a porté les coups de couteau, et de son attitude après son geste, empêchant les autres co-détenus de lui porter secours. Et puis, son casier judiciaire a également plaidé contre lui : André Benjamin a déjà écopé d’une peine de 20 ans de prison, pour le meurtre de l’entrepreneur capesterrien Frantz Camalon, en 2009. Nous entendrons, dans nos prochaines éditions, les avocats de la défense et de la partie civile, et aussi le père du détenu poignardé.

VOIR : 
PROCES BENJAMIN

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play