Après 12 années de collaboration, Wilhem Belocian se sépare de Ketty Cham

athlétisme
Wilhem Belocian et Ketty Cham
Wilhem Belocian et Ketty Cham, une collaboration de 12 ans. ©Réseaux sociaux
C'est sur les réseaux sociaux que le hurdler guadeloupéen a annoncé, ce mercredi 14 septembre, qu'il se séparait de son entraîneur depuis 12 ans, Ketty Cham. Dans un post, il lui rend un vibrant hommage.

Elle était à ses côtés depuis 12 années... C'est une page qui se tourne pour l'athlète Wilhem Belocian et son entraîneur. C'est sur sa page Facebook que le hurdler a annoncé mettre fin à sa collaboration avec Ketty Cham. 

Douze années de performances, de complicité, mais également de moments plus difficiles. Le Guadeloupéen a connu plusieurs blessures depuis le début de sa carrière. 

Mais, c'est avec Ketty Cham qu'il a remporté le titre de champion du monde junior à Eugene, aux Etats-Unis, en 2014. Ce 24 juillet, il établit un nouveau record du monde junior sur 110 mètres haies, en réalisant un temps de 12'99''. 

Ketty Cham a toujours été à ses côtés... Et c'est un message rempli de reconnaissance, de bienveillance et d'affection que peuvent lire les internautes.

Merci à toi, pour tout ce que tu m’as apporté durant notre collaboration, ta présence sans faille au point de mettre ta vie de coté. Ton coaching, ta personne. Tu es une femme extraordinaire, une technicienne, une passionnée. Quand tu te lances dans un projet tu t’investis à 100% Je tiens à te dire à quel point j’apprécie ton investissement dans ma vie et en suis reconnaissant. Tu peux être fière de toi pour ce que tu as accomplie jusqu’ici. Tu es un modèle de persévérance dans la difficulté. J’ai beaucoup de chance d’avoir pu croiser ta route et d’avoir pu pratiquer l’athlétisme de haut niveau en Guadeloupe. We did it ! 🙏🏾 Merci de m’avoir aidé et d’avoir été présente dans les bons comme dans les mauvais moments. Ton soutien inconditionnel a sans doute été une de mes plus grandes forces.

Wilhem Belocian

Wilhem Belocian a décidé de "sortir de sa zone de confort", a confié Romain Barras, directeur de la haute performance à la Fédération française, au journal L'Equipe. 

En effet, le hurdler a pris la décision de quitter le "péyi" et de s'installer dans l'Hexagone. Jusqu'ici, il avait milité pour continuer à s'entraîner chez lui. Confiant auprès de Ketty Cham, il voulait aussi prouver que la compétence était en Guadeloupe. 

Après avoir été privé de championnats de France, de championnats du monde et de championnats d’Europe, en 2022, en raison d'une blessure, Belocian souhaite prendre "un nouvel élan", "la tête pleine d’ambitions et les épaules solides".

En pleine rééducation, le champion d'Europe 2021 du 60 m haies n'a pas encore annoncé le nom de son nouvel entraîneur. Il ne veut pas se précipiter. Mais les Jeux Olympiques de Paris 2024 sont en point de mire. 

Selon L'Equipe, il devrait prendre une décision d'ici la fin du mois, ou début octobre. 

Ketty Cham continuera d'occuper la fonction de cadre technique national (CTN) et entraîneur au pôle espoirs de Guadeloupe, au CREPS Antilles Guyane.