guadeloupe
info locale

L’ARS va financer plusieurs projets de santé grâce au fonds d’intervention régional

santé
La Santé
Cette année, l’Agence régionale de santé va donner un coup de pouce à plusieurs réseaux qui œuvrent dans l’archipel. Plus d’un million 577 mille euros ont été alloués pour la périnatalité, les addictions ou encore l’asthme.
Le GIP Raspeg sera chargé de fournir les pièces justificatives pour tous les réseaux de santé. Cette année, l’ARS a choisi de soutenir La périnatalité avec 250 000 euros attribués à « Bien naître en Guadeloupe ». La lutte contre l’hypertension, le réseau addictions Guadeloupe, le Diabète, l’asthme, ou encore l’apnée du sommeil, plus d’un million 327 200 euros.
Le GIP Raspeg regroupe tous ces réseaux de santé en Guadeloupe. Il coordonne les actions. Une mise en commun des moyens pour augmenter l’efficacité. Une situation inédite en Guadeloupe. C’est le premier groupement d’intérêt général de France. Ce GIP Raspeg va même plus loin, il s’est illustré en mettant sur pied la plateforme d’appel d’orientation des patients du CHU de la Guadeloupe après l’incendie du centre hospitalier universitaire.
Valérie Denux, Directrice de l'ARS
Valérie Denux a choisi d’utiliser une enveloppe du FIR, le fonds d’intervention régionale pour soutenir l’action de ces réseaux. Le FIR c’est un dispositif national qui alloue à chaque ARS des fonds. Cette année, l’orientation ministérielle de ce fonds a décidé de soutenir la promotion de la santé, la lutte contre les inégalités et l’accompagnement des EHPAD en difficulté.
Publicité