Une "dikté kréyòl" en direct sur Instagram, le rendez-vous culturel lancé par une étudiante guadeloupéenne durant le confinement

culture créole
Audrey Tinédor, Benzo, Dikté kréyol
Durant le confinement, Audrey Tinédor, étudiante de 23 ans, a lancé une "Dikté kréyòl", tous les vendredis, en direct sur Instagram, avec Benzo. Une façon pour cette amoureuse de la langue de partager son amour de notre culture. 
Audrey Tinédor, comme de nombreux Guadeloupéens résidant et étudiant dans l'Hexagone, a choisi de rentrer au péyi pour vivre le confinement en famille. Une période durant laquelle la jeune femme de 23 ans n'est pas restée inactive.
Déjà très présente sur les réseaux sociaux, comme la plupart des jeunes de son âge, elle a lancé, dès le début du confinement, un live sur Instagram avec le conteur Benzo. 
 

Amoureuse du créole

Audrey est amoureuse de son île, de sa culture, de son histoire... Et du créole. Une langue qu'elle a, très jeune, pratiquée à la maison, encouragée par ses parents... Un amour entretenu au fil des années et nourri par une rencontre. Alors au collège, la jeune femme fait la connaissance de France-Lise Berthély, la chanteuse du groupe Kadans, qui est professeur de créole. "Grâce à sa pédagogie, grâce à ce qu'elle nous apprenait en cours de créole, j'ai été émerveillée par cette langue". Elle entreprend alors de faire des recherches sur notre langue, son histoire, ses subtilités... Des découvertes qu'elle partage régulièrement sur les réseaux sociaux. 
 

Un échange entre génération

C'est presque naturellement qu'elle se tourne vers Benzo, que l'on ne présente plus. Ils se connaissent déjà et Audrey sait que l'écrivain, conteur, musicien, acteur guadeloupéen est un fervent défenseur du créole. Elle l'initie à Instagram, ce réseau social, très en vogue sur lequel des millions de personnes à travers le monde, partagent, chaque jour, photos et vidéos. Lui, transmet son savoir... Pour cet ancien enseignant, prendre part à ce projet était une évidence. 

Benzo

Ensemble, chaque vendredi, ils retrouvent près d'un millier d'amateurs de créole lors d'un Live Instagram, pour la "dikté kréyòl" de la semaine. Un moyen ludique de tester son niveau en créole, mais plus encore, c'est un moment d'échange.
"Chacun son rôle" explique Audrey, "J'essaie de rythmer le direct, je recueille les questions, les échanges, les questions. Je m'occupe des niveaux sonores, de l'image. Je suis là aussi pour apporter une impulsion pour que tout se passe bien. Benzo, lui, va plutôt intervenir avec un apport pédagogique, un apport culturel et son expertise vis-à-vis du créole".  
 

La "Dikté kréyòl" rassemble 

Ils choisissent un thème qui est décliné en dictée, avec la correction. En fin de live, vient le conte ou un échange autour des nos "mès é labitid, mythes et légendes".
Un rendez-vous accueilli avec enthousiasme. La première émission a rassemblé 821 personnes, la seconde 998, la dernière a atteint 1045 amateurs. Et ils en redemandent. 

Ce projet, Audrey en est fière et ne compte pas l'abandonner après le confinement. Si bientôt, elle reprendra son Master en Marketing et communication expertise en business et développement, elle entend bien continuer à partager sa passion pour le créole.


La Dikté Kréyol d'Audrey Tinédor et Benzo, le vendredi à 15 heures :
Audrey Tinédor, Dikté Kréyol
©Audrey Tinédor





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live