guadeloupe
info locale

Aux Assises de Basse-Terre André Benjamin plaide la légitime défense

justice
L’homme âgé de 71 ans est accusé d’avoir tué son compagnon de cellule en novembre 2013 pour un motif futile : une histoire de télécommande et de programme télé. Les jurés doivent se prononcer ce soir sur cette affaire. André Benjamin assure qu’il a été agressé en premier…
Le septuagénaire qui purge une peine de 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Frantz Camalon, un entrepreneur de CBE, est accusé d’avoir tué à l’arme blanche, le détenu dont il partageait la cellule, à la maison d’arrêt de Basse-Terre. Il l’aurait tué en novembre 2013 à la suite d’une dispute au sujet d’un programme-télé. 
Hier, l’accusé a reconnu les faits devant la cour d’assises à Basse-Terre, mais il parle donc de légitime défense,

Le verdict devrait être connu dés ce soir.