Avec 8 binômes candidats, le canton 17 Sainte-Anne est le plus disputé de l'archipel

comité des signataires
COVID 19 REOUVERTURE PLAGE SAINTE ANNE
©Eddy Golabkan

15 902 inscrits dans le canton 17 Sainte-Anne. Canton qui compte le plus de candidats, pour ces élections départementales, avec 8 binômes en course. 

Situé au coeur de la côte sud de la Grande-Terre, le canton de la ville de Sainte-Anne comprend toute la zone des Grands Fonds et les plateaux de l'est. L'activité touristique est le moteur de l'économie. Une terre propice également à l'agriculture avec la culture de la canne à sucre. 
Sainte-Anne est aussi un territoire éminemment culturel. 

Conseillère départementale sortante, Lydia Faro-Courriol se remet en selle pour un second mandat. Cette fois, c'est avec Christian Baptiste, le maire de la commune depuis 2014, qu'elle fait équipe. Après deux mandats, ce dernier abandonne le Conseil régional, pour plus de cohésion sociale. 

Mais, le tandem aura sur sa route l'ancienne majorité de Blaise Aldo. Candidats aux dernières municipales, Patrick Galas et Sylvie Mathurin-Vanoukia veulent rompre avec la politique menée ces 6 dernières années. Ils bénéficient de l'appui du GUSR. 

Troisième binôme en course, Jocelyne Boucaud et Sébastien Gauthier. Issu du milieu associatif, ce dernier entend porter la voix de l'écologie. 

Le duo Davina Boateng/Max Laurent investi par la Fédération du parti socialiste veut aussi porter sa pierre à l'édifice, au Conseil départemental. Travailleurs sociaux, ils veulent mettre leurs compétences au service du plus grand nombre. 

A (re) voir la présentation de 4 binômes du canton 17 Sainte-Anne : 

 

Léon Alain Chéral vit en totale autonomie alimentaire dans sa ferme... Avec sa binôme Marie-Jeanne Quinol, il souhaite s'engager pour offrir aux Saintannais un mode de vie plus résilient. 

Face à lui, un habitué de la politique, l'ancien député européen Jean-Jacob Bicep, revient dans sa ville natale pour renouer avec un mandat local. Avec sa binôme Ketty Lombion-Couriol, ils souhaitent miser sur leur expérience. 

Très impliqué dans la vie associative depuis plusieurs années, le duo Marjorie Guyon, Jean-Philippe Kacy, est issu de la société civile. Leur objectif : changer radicalement avec la politique précédemment menée. 

Enfin, le binôme Sylvia Riga Jean-Philippe/Alain Cuirassier, est également issu de la société civile. Si ces candidats se présentent pour la première fois à une élection, ils souhaitent avant tout s'engager, pour améliorer le quotidien des Saintannais.

8 binômes qui vont tenter de faire la différence dans le canton 17 de Sainte-Anne, incontestablement le plus disputé de l'archipel. 

Lors des Cantonales de 2015, le taux de participation s'élevait à près de 47% dans ce canton. Le premier des candidats sera de mobiliser, malgré le contexte sanitaire, pour stabiliser la fréquentation des urnes. 

A (re) voir la présentation de 4 binômes du canton 17 Sainte-Anne :