Semaine académique du créole à l'école : l'ex-athlète Marlène Canguio honorée au collège de Baillif

éducation baillif
Semaine académique du créole à l'école : Marlène Canguio honorée au collège de Baillif
©Thierry Philippe

Cette année, dans le cadre de la semaine académique du créole à l'école, les Fanm kréyòl an mouvman sont mises à l'honneur. Au collège de Baillif, les 5èmes LVR et leur professeur ont choisi d'accueillir l'ex-athlète reconvertie en exploitante agricole, Marlène Canguio, pour lancer cet évènement.

La semaine académique du créole à l'école se tient actuellement, en Guadeloupe.
Depuis le lundi 22 et jusqu'au vendredi 26 mars 2021, les établissements scolaires de la Guadeloupe organisent des manifestations autour de la thématique "Fanm kréyòl an mouvman : isidan, toupatou, toulè, yè, jòdi é dèmen".

Affiche "Fanm kréyòl an mouvman"

Au collège "Jean Jaurès" de Baillif, cet évènement célébrant la femme créole a été lancé, hier, par les élèves de cinquième, inscrits à l'option LVR créole (langue vivante régionale).
Ils ont choisi d'accueillir et de mettre à l'honneur l'ancienne athlète et actuelle exploitante agricole Marlène Canguio. L'occasion d'un bokantaj pawòl.

Une femme inspirante

Marlène Canguio a eu au moins deux vies.

D'abord, celle durant laquelle elle a brillé sur les pistes d'athlétisme. Cette grande sportive, spécialiste des courses de haies, est la première guadeloupéenne à avoir participé aux Jeux Olympiques. C'était en 1964, au Japon.

Aujourd'hui, installée dans l'archipel, elle travaille la terre et de bien belle manière, là aussi ! L'agricultrice s'est vue décerner le titre de "Kann Majò" en 2013 ; titre que la profession remet annuellement au meilleur planteur, dont les champs de cannes sont jugés les plus beaux.

Les élèves du collège de Baillif ont ainsi découvert le parcours singulier de cette femme inspirante, lors de leurs échanges... en créole !
Et ils ont apprécié, comme le confirment Jamey, Naïma et Elsy :

©Thierry Philippe - Guadeloupe La 1ère

Plaisir partagé par l'invitée d'honneur, flattée de l'invitation et heureuse d'avoir bénéficié de cette occasion de transmettre ses valeurs à des jeunes... menm si kréyòl la ka bay kou, pas i pa gyè ka paléy li menm !

©Thierry Philippe - Guadeloupe La 1ère

La semaine du créole, au collège de Baillif

Outre cet hommage à Marlène Canguio, d'autres temps forts sont prévus, au sein du collège de Baillif, tout au long de la semaine. Ronald Baptista, professeur de créole, explique comment le programme a été conçu :

©Thierry Philippe - Guadeloupe La 1ère

Konsa, sé timoun la ké konprann kréyòl, kon tout lang, ka palé toupatou, a tout okazion, an tout larel é asi tout sijé.