La grève continue à la Caisse des écoles de Capesterre Belle-Eau

social capesterre belle eau
Grève CBE
©P. LABECA
Le conflit de la Caisse des écoles continue... Depuis trois semaines, grévistes et municipalité sont dans l'impasse. Le personnel mobilisé demande l'augmentation des quotas horaires. 
La grève paralyse les services de la Caisse des écoles de Capesterre Belle-Eau.

Des parents inquiets et en colère

Depuis bientôt 3 semaines, la cantine ne fonctionne pas, obligeant les parents à trouver des solutions pour assurer le déjeuner de leurs enfants.
Tandis que certains peuvent compter sur le soutien de mamie et papi, d'autres doivent jongler entre le travail et l'école des petits.
Une situation qui n'a que trop duré pour les associations de parents d'élèves qui ont décidé de monter un collectif. Ce matin, ils se sont rendus à la municipalité pour exprimer leur ras-le-bol. Selon eux, les négociations avancent trop lentement. Ils redoutent de voir les portes de la cantine fermées jusqu'à la fin de l'année scolaire. 

Dialogue de sourds entre les grévistes et la municipalité

A quelques mètres de là, en face de la mairie, se tiennent les agents grévistes. Ils ne démordent pas et attendent des avancées concrètes, notamment sur la question des quotas horaires. 
De son côté, pour la municipalité, c'est l'impasse. "Nous avons respecté nos engagements concernant le temps de travail. Les contrats des agents couvrent largement leur temps d'occupation" selon Eddy Claude-Maurice, Maire adjoint délégué à la Caisse des écoles.