Boire ou ne pas boire, les Goyaviens s'interrogent

eau potable
Distribution d'eau à Goyave
Des bouteilles d'eau distribuées dans les quartiers concernés, l'incident de l'eau polluée à Goyave prend de l'ampleur. Les analyses sont en cours mais les Goyaviens concernés s'interrogent encore sur cette eau qu'ils ne peuvent plus boire
A Goyave, le périmètre d'interdiction de consommation de l'eau a été élargi en raison de la pollution de l'eau aux hydrocarbures. 5000 habitants sont concernés et pour y faire face, la mairie, aidée par le SIEAEG et les collectivités locales, a organisé des tournées de distribution de packs d'eau.
Mais la population s’inquiète et se pose de nombreuses questions sur les effets nocifs de cette eau impropre à la consommation
VOIR 
©guadeloupe
Aucune manifestation sur la santé n’a pour l’heure été constatée par les médecins de la ville de Goyave. C’est ce qu’indiquait ce matin le communiqué de la Préfecture de la Guadeloupe. Les premières analyses effectuées n’ont de surcroit révélé aucune trace de substance cancérigène.
Selon Laurent Bernier, président du SIAEAG, seules des traces d’huiles sembleraient identifiées, avec pour conséquences des effets laxatifs chez certaines personnes. Ce que semble corroborer les témoignages recueillis ce matin auprès d’habitants se plaignant de maux de ventre.
De nouveaux prélèvements ont été effectués ce matin sur le réseau de distribution d’eau potable par des techniciens du SIAEAG. Prélèvements qui ont été envoyés pour analyse à l’institut Pasteur. D’autres prélèvements ont été envoyés dans un laboratoire en Métropole, à charge pour ce dernier d’analyser la composition moléculaire des hydrocarbures trouvés dans l’eau.
Pour les résultats, en revanche, il faudra patienter entre 10 à 15 jours selon le SIAEAG. Ferdy Louisy, lui, espère, des résultats pour le 19 juillet prochain, soit deux jours avant la réunion publique qui est prévue à la mairie de Goyave et à laquelle devrait assister le préfet.
D’ici là, l’eau du robinet ne peut être utilisée pour la boisson, la cuisson des aliments et le brossage des dents.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live