Nouveau saccage d'une bananeraie de Blonzac, à Goyave, durant la nuit

faits divers goyave
Saccage de la bananeraie de Richard Narayaninssamy
©Yani Guillaume

Alors que le monde fêtait l'entrée dans le nouvel an, à Blonzac/Goyave, des individus ont saccagé les 2 hectares de bananeraie d'un exploitant installé par l'ONF. L'histoire se répète... et l'année commence bien mal pour cet agriculteur. Il envisageait de récolter ses régimes, dès lundi prochain.

Richard Narayaninssamy était sur son exploitation, hier. Il était heureux de voir ses bananiers presque prêts à porter leurs fruits. L'agriculteur envisageait de récolter les régimes dès la semaine prochaine.

Mais des individus en ont décidé autrement. Durant la nuit de la Saint Sylvestre, ils ont saccagé la totalité de la récolte, sur l'ensemble des 2 hectares de la parcelle.
L'exploitant a retrouvé, dans la matinée de ce vendredi 1er janvier 2021, l'ensemble des régimes au sol. Les bananes n'arriveront jamais à maturité et ne seront jamais consommables.

C'est la deuxième fois que cet homme est victime d'un tel méfait. Sa bananeraie avait été prise pour cible, par des malfaiteurs, en juin 2020, alors que ses régimes commençaient à sortir. Il avait d'ailleurs relancé sa production, à partir des rejets des bananiers détruits. Mais l'acharnement des saccageurs a eu raison, durant la nuit dernière, de ces nouveaux pieds porteurs.

Serait-ce un nouvel épisode de la guerre ouverte qui oppose ceux qui revendiquent la propriété des terres de Blonzac et Sarcelle, à Goyave, à ceux qui ont été installés par l'Office national des forêts (ONF) ? Richard Narayaninssamy fait partie de ces derniers.

L'agriculteur a prévu de se rendre à la gendarmerie de Capesterre-Belle-Eau, dès cet après-midi, à 15h00, pour déposer une plainte.

Saccage de la bananeraie de Richard Narayaninssamy - 31/12/2020
©Yani Guillaume
Saccage de la bananeraie de Richard Narayaninssamy - 31/12/2020
©Yani Guillaume
Saccage de la bananeraie de Richard Narayaninssamy - 31/12/2020
©Yani Guillaume

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live