Confinement : le nombre de victimes d'incendie en hausse par rapport à 2019 en Guadeloupe

coronavirus
Incendie à Petit Bourg 1
©E. Gombauld
Petit-Bourg, Abymes, à quelques jours d'intervalle, deux personnes ont trouvé la mort dans l'incendie de leur domicile. D'autres y ont échappé de peu. Le nombre de victimes d'incendie est passé de 11 à 15, du 1er mars au 27 avril 2020, par rapport à 2019. 
Le confinement est-il responsable de la hausse du nombre de victimes d'incendie du 1er mars au 27 avril 2020, par rapport à la même période en 2019 ? On peut se poser légitimement la question. Selon le SDIS de Guadeloupe, le nombre d'incendies est resté stable, 83 pour les deux périodes. En revanche le nombre de brûlés à domicile est bien passé de 11 à 15. Parmi la liste des "accidents domestiques", c'est la seule catégorie qui augmente réellement.
Nombre d'accidents domestiques 2019 2020
©SDIS 971
Selon les services du SDIS, il faut également noter une augmentation des arrêts cardiaques ou suspicion d'arrêts cardiaques à domicile ou en extérieur.

En tout cas, toutes ces données doivent nous faire réfléchir à nos comportements pendant le confinement. Eviter les bougies, l'encens pendant son sommeil, faire attention lorsque l'on cuisine à ne pas oublier quelque chose sur le feu, vérifier que l'on a bien des détecteurs de fumée en bon état de marche... La prudence est plus que jamais de rigueur pour toutes les activités que nous menons à domicile ou à l'extérieur.