Coronavirus : le rôle essentiel du CHBT dans la gestion de la crise sanitaire en Guadeloupe

coronavirus la guadeloupe
CHBT Image
Le CHBT, le Centre Hospitalier de Basse-Terre, compte depuis ce week-end, 13 patients guéris qui ont pu rentrer chez eux et plus aucun patient Covid-19 hospitalisé. En tout cas l'hôpital est, plus que jamais, prêt à jouer son rôle d'appui au CHU dans la crise sanitaire.
Comme les autres établissements hospitaliers, il réajuste ses unités et ses effectifs en permanence pour mieux répondre à la crise sanitaire. Et il assure qu’il a encore de la marge. Depuis le 16 mars, le Centre Hospitalier de Basse-Terre (CHBT) qui vient en appui au CHU (établissement de premier secours) a restructuré et réorganisé complètement ses différents services. 
 

Une unité pour faire des prélèvements naso-pharyngés

Si l’épidémie s’amplifie en Guadeloupe, chacun a donc son rôle et ses missions propres. Le CHBT est ainsi équipé d'une unité pour faire des prélévements naso-pharyngés pour les fameux test PCR, pratiqués pour l'instant par l'institut Pasteur.

Comment se déroule un prélèvement naso-pharyngé ? Les explications en video des Hopitaux Universitaires de Genève : 
En tout cas l'unité du CHBT sera en mesure très bientôt de réaliser elle même non seulement les prélèvements naso-pharyngés mais également les tests PCR et par conséquent de diagnostiquer les cas de Covid-19. L'unité fonctionne 7 jours sur 7.

Quelle organisation a été mise en place et comment se déroulera la montée en puissance, à(re)voir les explications de Peggy Robert :
©guadeloupe