Les professionnels du spectacle passent à l'action

coronavirus la guadeloupe
Opération escargot professionnels du spectacle et de l'événementiel Gzdé
©Eddy Golabkan
Les professionnels du spectacle et de l'évènementiel ont entamé une opération escargot ce matin. S'estimant les oubliés de la crise sanitaire, ils réclament des compensations à la hauteur de leurs pertes.

Sans activité depuis le 14 mars, les entrepreneurs du spectacle et de l'évènementiel craignent le clap de fin de leurs entreprises. Après une rencontre insatisfaisante avec le préfet, ils se sont rendus ce matin devant l'Hôtel de Région, à Basse-Terre, afin d'être reçus par Ary Chalus. En vain. Ils ont alors enclenché une opération escargot de Basse-Terre jusqu'au rond-point de l'aéroport qu'il ont bloqué durant une heure.
©Eddy Golabkan

Les forces de l'ordre sont intervenues sans heurts.
 
©Eddy Golabkan

Les patrons du secteur du spectacle et de l'événementiel se sont ensuite dirigés vers le port autonome de Jarry. Ils souhaitent être reçus par le président du conseil régional, Ary Chalus et l'Association des maires de Guadeloupe. Ecoutez Cyril Coudoux, président de l'association GADé (Groupement des acteurs de l'événementiel de Guadeloupe)
 
©Guadeloupe La 1ère
A la suite de cette mobilisation, le Préfet leur a proposé de les recevoir ce soir à 17 heures.
 

Les patrons du spectacle et de l'évènementiel regrettent néanmoins le silence des élus guadeloupéens. Pour les professionnels du secteur, il est impératif que les élus acceptent de les recevoir "afin trouver ensemble des solutions et répondre aux attentes des acteurs de notre filière".

 

Nos représentants, élus locaux continuent cependant à faire la sourde oreille, nous manifestant ainsi leur désintérêt face à la souffrance des professionnels que nous sommes.

Gadé


La profession est à genoux.
 

Nous réitérons une rencontre ou une réaction de la classe politique, particulièrement du Président de région, de l'association des maires et de nos représentants parlementaires. 


Les professionnels du spectacle et de l'évènementiel lancent par ailleurs un appel à la population à les rejoindre et à les soutenir.
 
Collectif Gadé
©Eddy Golabkan

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live