publicité

Le mouvement des enseignants suspendu

A l'issue de leur rencontre ce vendredi 1er février 2019 avec le recteur, les membres de l'intersyndicale des enseignants ont annoncé la suspension de leur mouvement de grève. Ils mettent en avant des avancées significatives

© Guillaume Desmalles
© Guillaume Desmalles
  • Guadeloupe la 1ère
  • Publié le
Baisse de tension ce vendredi 1er février 2019 sur le front de la grève lancée par l'intersyndicale de l'Education Nationale. Une rencontre avec le recteur a permis d'obtenir quelques avancées du point de vue des grévistes. Sur les questions qui relèvent de la responsabilité du ministère de l'Education Nationale, comme la suppression de la centaine de postes d'enseignants et d'administratifs à la prochaine rentrée, le recteur a promis d'en référer au ministre lors de son tout prochain déplacement à Paris.

Un mouvement seulement suspendu

Pour le reste, entre autres, des ajustements d'effectifs dans certains collèges ont d'ores et déjà permi selon l'intersyndicale de préserver 6 à 7 postes. Des avancées suffisantes pour demander la suspension de la grève. L'intersyndicale prévient tout de même, il s'agit bien d'une suspension. Tout dépendra des réponses que le recteur raménera de Paris. 

Gustave Byram, de l'intersyndicale de l'Education Nationale

Sur le même thème

  • conflit social

    Milénis : la grande braderie!

    Gros rush aujourd'hui dans les rayons de l'Hypermarché Carrefour Milénis. La direction a lancé une grosse opération de promotion après 69 jours de grève d'une partie du personnel. Le public a sauté sur l'aubaine, avec des articles, commandés à l'occasion des fêtes de fin d'année, cédés à vil prix.

  • conflit social

    Pour comprendre le contexte et les enjeux de cette arrestation

    Jean-Marie Nomertin, interpellé hier après-midi par les gendarmes, intervenus pour lever le blocage de Cadi Surgelés à Jarry, a été relâché dans la soirée. Une accélération dans le conflit de Milénis qui suscite aujourd'hui beaucoup d'interrogations

     

  • conflit social

    Conflit "Milenis": les salariés maintiennent la pression

    Le conflit de Milenis s'enlise et se durcit. Depuis samedi dernier les salariés grévistes viennent à l'entrée du centre commercial de Colin à Petit-Bourg. Aujourd'hui la situation s'est tendue un peu plus et la direction a fait appel aux forces de l'ordre.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play