Pas d'eau au robinet: ça balance au tribunal

consommation la guadeloupe
Tribunal administratif de Basse- Terre
©O.L.
Un recours en référé contre le SIAEAG a été déposé devant le tribunal administratif de la Guadeloupe, à Basse-Terre, pour coupures d'eau. Des clients, regroupé sous la banière: "Balance ton Siaeag". Décision, la semaine prochaine. 
Balance ton siaeag ! Un emprunt à la vague balance ton porc dans l’hexagone. Dire non pour que cela ne se reproduise plus. Parce qu’il n’est pas normal, au XXIème siècle d’être privé d’eau pendant des jours voire des semaines.
Balance ton Siaeag ! Derrière ce slogan dans l’air du temps, 207 personnes… des clients... des abonnées. Ils sont devenus, nécessité oblige 207 requérants judiciaires. Ce matin ils ont demandé au tribunal administratif de la Guadeloupe d’ordonner au syndicat intercommunal d’adduction en eau et d’assainissement de la Guadeloupe, de mettre fin aux atteintes graves et manifestement illégales portés au droit fondamental à l’accès à l’eau.


 
©guadeloupe



L’audience a duré une vingtaine de minutes à peine.
Le président du tribunal administratif a indiqué qu’il allait rendre son ordonnance en tout début de semaine prochaine.

 
©guadeloupe



Au regard de la jurisprudence en la matière, il y a de fortes chances que le SIAEAG soit une nouvelle fois condamné. D’autant que l’organisme ne s’est pas présenté, ni même fait représenté à la barre. Il n’a même pas adressé un mémoire en défense.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live