Région Guadeloupe : crise sanitaire et préoccupations économiques au coeur de la 7ème plénière

région guadeloupe la guadeloupe
7ème plénière Région Guadeloupe
©Thierry Philippe
La 7ème plénière régionale s'est tenue ce lundi sur fond de crise sanitaire. La Région va notamment accompagner l'installation d'une usine de fabrication de masques chirurgicaux et FFP2 aux Antilles et soutenir la création d'une filière locale de masques en tissus. 
 

"La région a permis le lancement d’une production massive de solutions hydro-alcooliques accessibles partout à un tarif très abordable. Nous accompagnons aussi l’installation de la première usine de fabrication de masques chirurgicaux et FFP2 des Antilles. Cette dernière aura une capacité de près de 3 millions de masques par mois et sera en bonne position pour répondre à la demande dans la grande région Caraïbe."

Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe

C'est bien évidemment par la crise sanitaire que le Président de Région a ouvert la 7ème plénière de l'année avec l'annonce de l'installation de la première usine de fabrication de masques chirurgicaux et FFP2 des Antilles. Une usine qui sera accompagnée d'une filière locale de fabrication de masques en tissus homologués afin de "fournir, en large quatité, des masques pour la poulation et les professionnels y compris pour ceux qui exercent en milieu médical." Objectif, "éviter les sévères ruptures d’approvisionnement que nous avons connu et installer une nouvelle filière économique, créatrice d’activités et d’emplois, notamment au bénéfice de certains publics-cibles éloignés de l’emploi."
 

Un régime indemnitaire inchangé depuis 2006

L'un des grand dossier du jour était l'actualisation du régime indemnitaire des agents de la Région. Une délibération a ainsi acté la régularisation du versement des primes et indemnités perçues. On écoute Ary Chalus interrogé par Thierry Philippe. 
©guadeloupe

9 nouvelles déchèteries en construction en Basse-Terre

Depuis le déconfinement, les dépots sauvages de déchets de toute nature fleurissent aux abords des routes, des plages, dans les zones d'activités, dans les sections et quartiers. L'action des associations et des bénévoles ne peut suffire pour éliminer ces "décharges sauvages". la Région fait donc appel à la responsabilité de tous pour adopter des conduites plus vertueuses. 

"La Région Guadeloupe réaffirme son ambition de faire de notre archipel un territoire d’excellence environnementale, autonome en énergie à l’horizon 2030 et zéro déchet en 2035."

Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe

©guadeloupe
Du côté de l'opposition, ne pouvant être présent, c'est par communiqué que le sénateur et conseiller régional Victorin Lurel, a affirmé sa position sur cette plénière. Il a notamment critiqué la manière dont selon lui "la Région tente de masquer ses déficits et errements budgétaires." Il a demandé également qu'une plénière spécifique soit exclusivement consacrée à la situation de Guadeloupe Formation.

Communiqué de Victorin Lurel pour la Plénière du 31 août 2020



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live