Tchenbé Mwen ou les mots d'amour entre mer et terre de Tofer

musique la guadeloupe
Tofer artiste guadeloupeen

L'artiste guadeloupéen Tofer vient de sortir un nouveau clip "Tchenbé Mwen". Dévoilé le jour de la Saint-Valentin sur les réseaux sociaux, le titre est accompagné d'un solo de saxophone de Philip Sadikalay. Une balade afro-caribéenne représentative de l'univers du Sainte-Rosien.

Tofer, de son prénom Christopher, est un artiste à la sonorité Afro-Caribéenne et originaire de la commune de Sainte-Rose en Guadeloupe. Il y a une dizaine d'années, il a été initié à la création musicale par celui qu'il considère comme son mentor, l'Artiste Waysee. Tofer, d'un naturel réservé, préférait à l'époque se consacrer à l'écriture, et partageait ses écrits (lyrics) avec Waysee.  L'interprétation était réservée à un public d'intimes, la famille, quelques amis proches. Les années passant, ses intimes l'ont convaincu de s'adresser à un public plus large. Timidement au début, il s'est plu à l'exercice par la suite et "au partage de la vibes", comme il le dit.

Un univers musical riche 

Son univers est large car il est avant tout passionné par la musique. Ses productions vont de la Trap au Bouyon, en passant par le Zouk Kadansé et la Dance-Hall. On le décrit comme un artiste aux multiples mélodies. Mélodies multiples, car bercé depuis l'enfance, "réveillé par maman le matin", avec les mélodies de Kassav', Patrick Saint-Eloi, Tabou Combo... entre autres. On reconnaît ses titres introduits par la phrase "On ti mann'yè Toudoushka", dont lui seul à la signification. Il a beaucoup marqué son public avec les titres "Pé pa viv san vou", "La La La", "Trisomie", titre dans lequel il chante véritablement ce que ressent un enfant au chromosome déficient, plus largement une personne atteinte de la trisomie 21 et stigmatisée. "Goodbye" morceau dans lequel il pleure la disparition brutale de son ami Adyks, pour qui "l'ambiance était [toujours] tropicale", "Entre Nous", ce dernier en featuring avec les Artistes Drexi et QDS.

Tofer

Les featurings (réunion de deux artistes et plus), Tofer aime cela. Il déclare qu'il apprécie "le partage de la vibes, l'idée de s'accorder avec un Artiste à l'univers parfois différent", et c'est ensemble qu'ils réfléchissent à la mélodie vocale, à l'instrument qui accompagnera, au texte... Au palmarès des featurings de Tofer, réalisés avec des artistes de différents crews ou quartiers tels que Waysee, Drexi, Pocho Ramirez, Lil Low, Nicy, Arendi, Mata, Dy-Nïce, Keros-N, QDS, Mellow Bay, Laby, Tizen, Div'Yah, Geezy R, Defaya Blaïck, Cleverhead... Nominé à la récompense des Hit Lokal Awards dans la catégorie "Révélation", Tofer a, depuis, fait la première partie du rappeur national Ninho et de Drexi. Il a été invité par Hippomène Léauva, un des membres fondateurs et chanteur lead de la formation musicale Guadeloupéenne Les Vikings.

Tchenbé Mwen 

Il y a quelques semaines, Tofer partageait avec le public une vidéo dans laquelle il demandait la main de sa belle. Le titre "Tchenbé Mwen" est un peu la continuité de cette vidéo personnelle, en y aposant cette fois des mots, des lyrics. Dans le clip associé au morceau, la ressemblance avec les protaganistes est remarquable.

Tofer Tchenbé Mwen

Le mélomane s'est entouré de Little Mike High Level Studio pour la mélodie, de Yoann Danier à la guitare ; la réalisation du visuel a été confiée à Slim Videoz et Cigey Design pour une balade entre mer et terre. Amoureux des sons, s'il y a un instrument qui captive particulièrement Tofer, c'est le saxophone. C'est ainsi que Philip Sadikalay du groupe Soft, a réalisé un solo de saxophone soprano pour accompagner le morceau aux sonorités Afro-Beat légèrement habillées d'une touche Dance-Hall. Pour Tofer, au travers du saxophone, il s'agissait de rajouter de l'émotion à la déclaration et aux promesses faites à sa belle. Loin d'être un titre introspectif, beaucoup d'amoureux pourront se l'approprier. 

"An pé ké léssé'r allé, baw an ké dévalé, évadé, mèt' bon animation, Tchè an mwen anbalé, mais assi tab' pa ni pon valet, an ni palpitation, Et faudré lè sa ké chaud an ké owa aw', an ké provoké exitation"

Tofer

Le clip à découvrir :

À la lecture des messages et des commentaires laissés sur les réseaux sociaux, le public a très bien accueilli le partage. Tofer en profite pour les remercier à sa manière "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, il faut toujours rester déterminé".

 

Pour suivre l'artiste Tofer :

Autres titres :