Petit-Bourg : 26 enfants seulement ont repris le chemin de l'école de la Lézarde

éducation petit-bourg
reprise école petit-bourg
©Eric Stimpfling
Jour de rentrée scolaire pour les élèves de primaire à Petit-Bourg. Une rentrée sous "COVID-19" avec l’obligation de respecter un protocole sanitaire strict. Mais la formule n’a visiblement pas convaincu la majorité des parents qui ont préféré garder leurs enfants à la maison.


 
A première vue, rien n’a changé, et pourtant tout a changé. Ce mardi matin, seuls 26 enfants accompagnés de leurs parents étaient présents, avant l’ouverture des portes de l’école primaire.
école la lézarde
Devant l'école de la Lézarde (Petit-Bourg), ce mardi 12 mai 2020. ©Eric Stimpfling
26 sur la centaine d’inscrits. Et les masques font désormais partie des fournitures scolaires. De quoi rassurer les parents d'élèves venus accompagner leurs enfants à l'école.
Oubliées les bousculades et les courses effrénées, désormais, la rentrée se fait l’un après l’autre, en respectant un protocole sanitaire bien précis qui commence par le lavage des mains avec du gel hydroalcoolique. Ensuite, chaque élève traverse la cour en suivant les barrières jusqu’aux sanitaires, pour un éventuel détour par les toilettes avant de rejoindre sa salle de classe.
gel hydro alcoolique a l'école
©Eric Stimpfling
Avec à chaque fois un impératif : respecter la distanciation physique. Carole Raboteur, directrice de l'école de la Lézarde, explique les changements mis en place. 
Le respect des mesures de distanciation physique, c'est aussi en classe. Entre les élèves et avec le professeur, qui lui, porte un masque. 
distanciation en classe
©Eric Stimpfling
Ce dernier trimestre s’annonce en effet très pédagogique avec des classes de 2 à 8 élèves, suivant les niveaux. Pour Olivier Mayeko, professeur des écoles, le faible nombre d'élèves par classe est un avantage certain pour cette reprise.
Reste à savoir maintenant, si ces nouvelles dispositions vont convaincre les parents d’envoyer à nouveau leur enfant à l’école. C’était aussi cela, l’un des enjeux de cette rentrée très particulière. 
en classe
En classe, le mardi 12 mai 2020... ©Eric Stimpfling