Reprise des recherches pour localiser les 3 touristes portés disparus, 15 autres personnes secourues dans la nuit

montée des eaux la basse-terre
Recherches touristes disparus 03/04-02-2021
©Jean-Marie Mavounzy

Les fortes pluies de ce mercredi 3 février ont provoqué de brusques montées des eaux, dans plusieurs communes de la Basse-Terre. Durant la nuit, un groupe de 15 personnes bloqué à la rivière Duquerry, à Petit-Bourg a pu être secouru. Trois touristes sont encore portés disparus.

Suite à la brusque montée des eaux, en fin d'après-midi, 15 personnes se sont retrouvées bloquées sur une rive de la rivière Duquerry, à Petit-Bourg. Difficiles d'accès, elles ont finalement pu être secourues à 2h10, par les sapeurs-pompiers. 
Ce matin, les recherches ont repris afin de localiser 3 touristes disparus durant ce fort épisode pluvieux.

15 personnes sauvées dans la nuit

En fin d'après-midi, mercredi 3 février, 25 personnes, des promeneurs et randonneurs étaient annoncées en difficulté. Trois ont été hélitreuillées, les autres secourues par les sapeurs-pompiers. Mais 15 restaient bloqués sur l'autre rive de la rivière Duquerry. 

Durant la nuit, une opération de sauvetage avec l'hélicoptère Dragon 971 de la Sécurité civile a été envisagée, mais vite reportée, en raisons des conditions météorologiques. L'appareil n'a pu déposer qu'un sauveteur, avant l'arrêt de l'opération. 
Peu après 23 heures, une tyrolienne a pu être installée entre les deux rives afin de faire passer des sandwichs et de l'eau eau aux personnes bloquées. A ce moment, les pompiers espèrent les récupérer en déployant leur grande échelle et ainsi faire un pont entre les deux rives distantes d'environ 30 mètres. C'est grâce au concours de riverains, qui ont indiqué aux sapeurs-pompiers un sentier pour rejoindre l'autre rive que ces 15 personnes, 5 hommes et 5 femmes, tous âgés d'une trentaine d'années, et les 5 enfants, d'une moyenne d'âge de 5 ans, ont pu être sauvées, vers 2 heures du matin. Sains et saufs, mais fatigués et frigorifiés. 

Reprise des recherches des 3 disparus

Une bonne nouvelle qui ne fait pas oublier que 3 autres personnes sont encore portées disparues, ce jeudi 4 février.
Les recherches ont repris tôt ce matin, pour tenter de retrouver ces trois touristes qui n'ont plus donné de nouvelles, après une brusque montée des eaux, hier, dans l'après-midi. Deux au Saut de la Lézarde à Petit-Bourg, un homme de 70 ans, un enfant de 5 ans, et une femme de 45 ans, entre la première et la deuxième chute du Carbet, à Capesterre Belle-Eau. 
Les recherches aériennes au dessus de la Lézarde sont opérées par l'hélicoptère Griffon de la gendarmerie. 
Sur terre, 23 agents du SDIS ont été déployés tandis que 9 autres participent aux recherchent sur la zone des Chutes du Carbet. 
Les opérations sont coordonnées par la gendarmerie avec le concours des sapeurs-pompiers, de l'Office national de la Forêt, du Parc National :

Ce mercredi 3 février, c'est le passage d’un fort épisode pluvieux localisé en Basse-Terre qui  a occasionné une brusque montée des eaux dans les zones de Duquerry et du saut de la Lézarde à Petit-Bourg, du Saut d’acomat à Pointe-Noire, de Grand-Rivière Vieux-Habitants et des chutes du Carbet à Capesterre-Belle-Eau.

Le commandant Gilles Bissainthe, chef départemental du centre d'incedie et de secours était l'invité de Gilbert Pincemail, dans le journal radio de 7 heures :

La Guadeloupe a été placée en vigilance jaune pour fortes pluies et orages, ce jeudi 4 février. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live