Bernard Cazeneuve en Guadeloupe, le ministre de l'intérieur lance un grand "Kimbé red pa moli" aux policiers

sécurité
Le grand "Kimbé red" de Bernard Cazeneuve aux policiers
Le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, à son arrivée en Guadeloupe. Il est accueilli par les politiques et les officiels de l'archipel. ©Olivier Lancien
Le ministre de l'intérieur a débarqué vendredi soir en Guadeloupe. Il a atterri à Pôle Caraïbes peu après 20 heures. Bernard Cazeneuve est venu apporter son soutien aux policiers et aux gendarmes engagés en Guadeloupe dans la lutte contre l'insécurité. Il va annoncer des renforts en moyens.
Dès sa descente d'avion, Bernard Cazeneuve a voulu donner le ton. Il a d'abord eu un message à adresser aux guadeloupéens. En clair l'Etat est là et la lutte contre l'insécurité est une priorité pour le gouvernement.
Le ministre de l'intérieur n'a pas détaillé les annonces qu'il compte faire aux organisations syndicales, mais selon nos informations, il entend présenter la venue de 158 gendarmes et policiers supplémentaires dans l'archipel. Quelles sont les modalités? Comment seront répartis ces nouvelles forces? Quel sera le calendrier? Des questions sans réponses pour le moment. Bernard Cazeneuve réserve cette primeurs aux policiers et gendarmes qu'il doit rencontrer ce samedi 01 octobre.
Le ministre a tenu a expliquer tout le cheminement qui a conduit à ces nouveaux renforts, pas forcément décidé dans la rapidité, après le décès du jeune Yohann Equinoxe, il y a quelques jours aux Abymes. C'est un vaste plan qui a conduit a redonner aux forces de l'ordre de toute la France ses moyens d'actions. Des moyens qui ont diminué, selon Bernard Cazeneuve, avant 2012 (et l'arrivée de François Hollande NDLR).

Le "Kimbé red pa moli" de Bernard Cazeneuve aux policiers




Je dis aux policiers "Kimbé red pa moli"....


Si Bernard Cazeneuve a tenu à d'abord rassurer la population avec ses annonces et l'affirmation que "la France est indivisible", le ministre de l'intérieur s'est ensuite adressé aux policiers et gendarmes. Pour lui, il est venu appliquer des décisions tout en respectant ses promesses. Et le ministre de lancer un "Kimbé Red pa moli" à la grande joie des élus, essentiellement de son parti, le PS. Les députés Gabrielle Louis Carabin, Victorin Lurel et Eric Jalton, le sénateur Félix Desplan, ont fait le déplacement, tout comme, la présidente du département, Josette Borel-Lincertin, Jacques Anselme, conseiller départemental, le président de l'association des maire Jean-Claude Pioche, et... Jacques Bangou, le maire (PPDG) de Pointe-à-Pitre.


Le Kimbé red pa moli" de Bernard Cazeneuve aux policiers de Guadeloupe


Le locataire de la Place Beauvau, à Paris, doit aller à la rencontre d'abord des policiers ce samedi matin au commissariat de Pointe-à-Pitre. Puis il se rendra à la caserne de gendarmerie de Baie-Mahault. Un peu avant, Bernard Cazeneuve doit rencontrer Josette Borel Lincertin, la présidente du département.

VOIR AUSSI :
©guadeloupe

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live