guadeloupe
info locale

Biosécurité : la Guadeloupe transmet son expertise

monde
ATELIER CIRAD
©LT
Doté d'un laboratoire de haute sécurité, le centre caribéen sur les maladies infectieuses animales et zoonotiques du CIRAD-Guadeloupe a été certifié ISO 17025 pour le diagnostic de maladies telles que la grippe aviaire. 11 laboratoires caribéens y suivent une formation en biosécurité notamment.
L'objectif est de renforcer les capacités de surveillance et de réponse aux maladies infectieuses animales dans la Caraïbe, dont certaines sont transmissibles à l'homme. C'est le cas de la grippe aviaire ou de la fièvre du Nil occidental. Durant toute la semaine, onze techiciens de laboratoire de la Caraïbe vont être accompagnés par les experts du CIRAD ainsi qu'un expert international en assurance qualité. La formation vise notamment à améliorer la fiabilité des résultats des diagnoctics effectués dans les laboratoires de la région ou encore à renforcer la sécurité lors des manipulations et le transport d'échantillons biologiques en cas de suspicion de maladie animales.
Formation CIRAD
INRA - Petit-Bourg ©LT


L'enjeu est important, car il s'agit d'éviter le risque de propagation de maladies commes la grippe aviaire ou la grippe porcine, transmissible à l'homme. Cet atelier de formation en assurance qualité et en biosécurité est organisé par l'Université des West Indies (UWI), le réseau caribéen de santé animale, CaribVet, dont le siège est en Guadeloupe et le CIRAD, dans le cadre du projet européen ACP (Afrique Caraïbes Pacifique) : "One Health, One Cariban, On Love"


"L'assurance qualité est un sujet très important pour la majorité des laboratoires dans la région. Nous sommes un nouveau laboratoire à la Dominique, et donc nous essayons de construire notre système d'assurance qualité pour fournir des services de qualité à nos clients qui sont généralement publics ou encore des fermiers. Donc pour moi cet atelier arrive vraiment à temps et nous espérons en apprendre beaucoup en termes de construction de système simple de gestion des données et de traçabilité dans mon laboratoire à la Dominique"
"Pour nous il est important d'être ici, premièrement pour apprendre tout ce qui est en relation avec le système de qualité et de biosécurité dans leslaboratoires de diagnostic. Pour échanger, aussi, des expériences avec les autres laboratoires de la région et mesurer les capacités diagnostic de nos laboratoires à Cuba, sur les questions de biosécurioté et de qualité, sur la possibilité d'envoi d'échantillons. Nous partagerons les enseignements de cette formation du CIRAD avec d'autres laboratoires de diagnostic du réseau national cubain."

Les techniciens viennent de Cuba, de la Dominique, mais également du Guyana, Barbade, Haïti, Jamaïque, République Dominicaine, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, Suriname et Trinidad et Tobago. Les ateliers de formation ont lieu du 7 au 11 mars.

Publicité