Bologne se met au bio

agriculture
Parcelle bio de Bologne
©Th. Philippe
C’est sans doute une première en Guadeloupe : Un Rhum se met au vert ! Les rhums Bologne ont décidé de planter une large parcelle de leur propriété en Bio : pas d’insecticides, pas d’herbicides et des plantes de remplacement.
La distillerie Bologne s'engage dans un processus éco-responsable. Depuis 2010, la structure valorise ses déchets de fabrication en produisant de l'électricité  Cette fois, ils vont plus loin. En décidant de planter une large parcelle de leur propriété en Bio : pas d'insecticides, pas d'herbicides. De nouvelles pratiques qui devraient leur permettrons à terme de se diriger vers une agriculture raisonnée.
©guadeloupe
 
Parcelle bio de Bologne 2
©Th. Philippe
VOIR AUSSI : 
©guadeloupe
Mais au-delà de cette idée, la société agricole de Basse-Terre a reçu six prix internationaux pour ses rhums, il y a quelques semaines à Bruxelles. La trop faible augmentation des quotas rhumiers lui a tout de même permis d’investir le marché métropolitain. Bologne se transforme en se basant sur le patrimoine et ça marche. A l’ouverture de la saison touristique, le chai demeure une attraction populaire et fréquentée de la Basse-Terre.
Parcelle bio de Bologne 3
©Th. Philippe