Ça ne passe pas pour Gaël Monfils, en finale du tournoi ATP de Sofia, en Bulgarie

tennis
Monfils
©VAUGHN RIDLEY / AFP
Le Français Gaël Monfils a été battu, lors de sa première finale de l'année, au tournoi ATP 250 de Sofia par l'Italien Jannik Sinner 6-3, 6-4, sans jamais sembler en mesure d'inquiéter son adversaire.

Breaké d'entrée au premier puis au deuxième set, Gaël Monfils a toujours fait la course derrière l'Italien de 20 ans, 14e mondial.
Ce dernier, déjà vainqueur à Sofia l'an dernier, a remporté dimanche le 4e titre de son palmarès, avait déjà battu Français au 3e tour de l'US Open, en septembre. 

Tranquille, notamment particulièrement efficace derrière sa première balle (93% de points gagnés) Sinner n'a jamais vraiment tremblé. Seule une petite pointe d'inquiétude à signaler, sans doute, dans le premier set, quand il lui a fallu écarter deux balles de débreak à 4-2.
Trois échanges plus tard, il filait vers le gain de premier set, avant d'entamer le second sur les chapeaux de roue, en prenant immédiatement le service de Gaël Monfils.
L'Antillais, 20e mondial, n'eut plus jamais l'occasion de revenir avant la fin de la rencontre.

Exempté du premier tour, et dispensé du deuxième en raison du forfait du Bélarusse Ilya Ivashka, Monfils, demi-finaliste à Metz la semaine dernière, avait écarté l'Italien Gianluca Mager 6-2, 6-2 en quart, puis l'Américain Marcos Giron 7-5, 6-0 en demi-finale samedi.
Monfils, qui visait un 11e titre, disputait sa première finale depuis Rotterdam en 2020 l'Italien Jannik Sinner, tête de série N.1 et 14e mondial, qui l'avait battu au 3e tour de l'US Open en septembre.
Sinner avait quant à lui écarté en demi-finale le Serbe Filip Krajinovic sur le score de 6-3, 7-5.
Il s'agit du 4e titre de la carrière du jeune Italien, qui s'est imposé cette année à Washington et Melbourne, après un premier titre à Sofia en 2020.