Campagne sucrière 2021 : les NAO inachevées, il n'y a pas eu de démarrage, ce jeudi

agriculture
AG des ouvriers du secteur canne-sucre-rhum
AG des ouvriers du secteur canne-sucre-rhum, ce jeudi 04 mars 2021 ©Rémy Defrance

Contrairement aux années précédentes, les ouvriers du secteur canne-sucre-rhum, n'ont pas accepté que la campagne sucrière débute, en l'absence d'issue favorable des négociations annuelles obligatoires. Une nouvelle réunion est prévue, demain, entre patrons et travailleurs.

La campagne sucrière 2021 n'a pas démarré, ce jeudi 04 mars, comme initialement prévu, en Guadeloupe dite continentale
Après l’échec des négociations annuelles obligatoires (NAO) de branche, entre syndicats d’ouvriers et patrons de sucreries et de distilleries, les deux parties n’ont pas signé de protocole de désaccord, mardi.

En effet, les années précédentes, leurs désaccords n'avaient pas empêché le lancement de la campagne. En signant un protocole de désaccord, patrons et ouvriers s'accordaient la possibilité de poursuivre leurs négociations, tout en oeuvrant en faveur de l'ouverture de la récolte de la canne et des balances de l'usine de Gardel au Moule (sensée réceptionner la production de la Grande-Terre) et du centre de réception et de transfert de Béron à Sainte-Rose (pour l'accueil des cannes de la Basse-Terre).

Cette fois, les travailleurs du secteur ont opté donc pour une autre formule : ils se sont donné rendez-vous à une assemblée générale, ce jeudi matin, à Gardel.

Selon Martial Bisram, représentant UGTG et porte-parole de l'intersyndicale des ouvriers, les NAO bloquent principalement sur la question des augmentations de salaire :

©Rémy Defrance - Guadeloupe La 1ère

Les ouvriers, qui souhaitent faire aboutir rapidement les négociations, n'envisagent pas, pour l'instant, d'user du blocage, pour parvenir à leurs fins. Pour autant, la filière entière est en stand by.

Usine Gardel à l'arrêt ce jeudi 04 mars 2021
Usine Gardel à l'arrêt ce jeudi 04 mars 2021 ©Rémy Defrance
Plateforme de béron
Plateforme de Béron : c'est le désert, ce jeudi 04 mars 2021 ! ©Jean-Marie Mavounzy

Lors de la dernière réunion, mardi, les organisations syndicales ont réclamé une augmentation générale des salaires de 1,90%. le patronat propose une hausse de 1%, pour les ouvriers et employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM).

Le "Syndicat des producteurs exportateurs de sucre et de rhum de la Guadeloupe et de ses dépendances" invite les syndicats d'ouvriers, à une nouvelle réunion de NAO de branche, demain, vendredi 5 mars, à 8h30, dans les locaux du Centre  technique de la canne à sucre (CTCS), à Providence/Les Abymes.

Au total, 435.000 tonnes sont attendues cette année, par la sucrerie. C’est à peine plus de 6% que l’an dernier. Depuis 2017, la production de toute la Guadeloupe a chuté de 30%, en moyenne, voire de 40%, en Basse-Terre. Une baisse conséquente qui s'est répercutée sur les revenus des planteurs. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live