guadeloupe
info locale

La Caraïbe unie pour évaluer les risques côtiers des changements climatiques

coopération régionale
Carib Coast
Conférence de presse, Jamaïque, 9 octobre 2019 ©Carib Coast
Le 2ème comité de pilotage du projet FEDER INTERREG Carib Coast s’est tenu du lundi 8 au jeudi 10 octobre en Jamaïque avec les experts des différents pays de la Caraïbe impliqués.
Ce sont les fréquents épisodes cycloniques aux effets particulièrement dévastateurs mais aussi la montée progressive du niveau de la mer en lien avec le changement climatique qui affectent les littoraux de la Caraïbe, qui ont conduit les Etats de la Caraïbe, et en premier lieu l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC), à constituer un véritable réseau de collaboration et de mutualisation des données et des moyens, afin d'en étudier la portée et les effets.
Le réseau peut ainsi diffuser les démarches de surveillance, des préventions des risques côtiers et d’adaptation au changement climatique. Il s'agit aussi d'élaborer des stratégies pour mettre en place des solutions communes pour lesquelles les partenaires du réseau seront mutuellement décideurs, acteurs et bénéficiaires.
Et les chevilles ouvrières de cette collaboration internationale sont les différents partenaires communautaires : BRGM*, IFREMER*, ONF*, IRD*, CAR-SPAW* et CNRS* et des partenaires extra-communautaires : UWI*, IMA*, , CARICOOS* à Puerto-Rico, MonaGIS* à La Jamaïque et l’AEC.
Et pour résumer les échanges fructueux qui ont eu lieu au cours de cette conférence internationale, on retiendra  la réaction du Ministre de la croissance économique et de la création d’emploi de la Jamaïque, Pearnel CHARLES Jnr : 

La majeure partie de l’économie de la Jamaïque est située sur les côtes : 60% de la population y vit et 90% des produits sont acheminés par la mer. Nous ne pouvons plus nous contenter de parler de ces sujets comme s’ils étaient lointains

Il faut dire que les côtes de la Caraïbe sont soumises à des aléas tels que l’érosion côtière et la submersion marine. Les risques associés concernent la sécurité des biens et des populations, mais également l’économie touristique liée au maintien des plages et le patrimoine naturel de ces milieux d’interface, riches en biodiversité (mangroves, récifs coralliens, herbiers).

Rappelons enfin que Carib Coast est un projet soutenu financièrement par un programme Interreg Caraïbes, piloté par la Région Guadeloupe. Il a été lancé le jeudi 17 janvier 2019, dans un hôtel du Gosier (Guadeloupe), lors d’une session institutionnelle. 
Voir : Carib-Coast : des études, aux actions
 * IFREMER - Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer Martinique
ONF- Office National des Forêts Guadeloupe
IRD - Institut de Recherche pour le Développement Marseille
CAR-SPAW - Centre d’Activités Régional pour les espaces et espèces spécialement protégés de la Caraïbe Guadeloupe
Universities of west indies – Ste Augustine Campus Trinidad et Tobago
AEC - Association des Etats de la Caraïbe Trinidad et Tobago
CARICOOS : Observatoire caraïbéen des cotes
 
Publicité