publicité

Tour cycliste de Guadeloupe

rss

La caravane du Tour : la Gendarmerie affiche une tolérance "Zéro"

Après les organisateurs du 69ème Tour cycliste international de la Guadeloupe ce vendredi 2 août 2019, la Gendarmerie Nationale affiche également son attachement à la sécurité des spectateurs et des coureurs tout au long de l'épreuve. Les règles concernant la caravane ont été renforcées.

© Steeve Prudent
© Steeve Prudent
  • Par Steeve Prudent
  • Publié le
Dès le lancement de ce 69ème Tour cycliste international de la Guadeloupe ce vendredi 2 août 2019 au Moule une nouvelle réglementation en matière de sécurité sera appliquée. La course est délimitée par deux véhicules, un véhicule de la Gendarmerie avec gyrophare qui signale le début de course et un véhicule avec gyrophare porteur d’un panneau mentionnant « FIN DE COURSE ». Il s'agit de la fameuse « voiture balai » qui indique la fin de course. Entre ces deux voitures, la chaussée sera exclusivement réservée à la course.
Le dispositif sécurité de la caravane du Tour © Gendarmerie Nationale
© Gendarmerie Nationale Le dispositif sécurité de la caravane du Tour
 

Des sanctions sévères pour les contrevenants

Les véhicules qui arriveront en contresens ou aux différentes intersections devront s'arrêter sous peine d’une amende de 135€. Une sanction déjà prévue par l’art R.414-3-1 AL.1. du code de la route sous l'intitulé « Refus par conducteur de véhicule de laisser le passage à une épreuve sportive bénéficiant de l’usage exclusif temporaire de la chaussée ». La Gendarmerie indique que le passage d'un peloton et de la caravane ne dure que quelques minutes. En conséquences elles invite les usagers de la route à ne pas risquer des sanctions inutiles.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play