Carnaval : Akiyo s'adapte à la situation sanitaire

coronavirus
Akiyo
©Jean-Marie Mavounzy
C’est dans ce contexte de flambée de l’épidémie Covid que le Préfet a pris la décision d’interdire les défilés carnavalesques jusqu’à nouvel ordre. Certains groupes ont malgré tout décidé de se réunir dans leurs locaux. C'est le cas du mouvement culturel Akiyo.

Elle marche d’un pas déterminé, prête à débouler. Mais Covid oblige, Patricia, adhérente des premières heures, doit se résigner. Il n’y aura pas de Carnaval cette année.

Patricia, adhérente du mouvman kiltirèl Akiyo

©Guadeloupe

C’est à contrecœur qu’Akiyo a décidé de faire profil bas et de ne pas descendre dans les rues ce dimanche.

Rony Kelly, trésorier du mouvman kiltirèl Akiyo

©Guadeloupe

En attendant, plusieurs adhérents se sont retrouvés pour un moment d'échange, de partage et de convivialité et faire vivre symboliquement l'esprit du mass.

Claudette, adhérente du mouvman kiltirèl Akiyo

©Guadeloupe

Mais le mouvement n’a pas dit son dernier mot, il se réserve le droit de débouler.

Mickaël, adhérent du mouvman kiltirèl Akiyo

©Guadeloupe

Patrick Coquerel, vice-président du mouvman kiltirèl Akiyo

©Guadeloupe

Un carnaval sans défilé et adapté mais qui s’efforce à sauvegarder la culture locale.