Ce vendredi 30 avril est la journée mondiale des mobilités et des accessibilités.

handicap
Accessibilité en Guadeloupe
©Guadeloupe La 1ère

Une occasion pour se questionner sur l’inclusion et les solutions à mettre en place pour faciliter le quotidien des personnes ayant des besoins spécifiques. En Guadeloupe, cette quête de solution imposée par une loi de 2005 pour favoriser les mobilités, a beaucoup de mal à se mettre en oeuvre

L’accessibilité, c’est la base de toute société inclusive. Un lieu accessible pour tous, qu’il soit réel ou virtuel, est un lieu qui permet d’accueillir tout le monde sans distinction de handicap, de taille, d’origine, de troubles.

D'où l'importance d'une telle journée pour les personnes en situation de handicap. Quand on sait qu'en Guadeloupe, les transports ne sont pas adaptés et les collectivités ne semblent pas faire d’efforts pour mettre aux normes certaines infrastructures. 
Il y a aussi la situation de pandémie qui emprisonne encore plus ces personnes handicapées. 

Ruddy Baptistin est membre de l’association Kahma et président de la ligue handisport. Il était l’invité de la Grande Interview ce jeudi matin.
 
 

Ruddy Baptistin membre de l’association Kahma

signaux accessibilité

Dans l'Hexagone, c'est l'occasion pour certaines associations de faire valoir ces revendications par des actions visibles