Célébration de la 9ème édition de la Fête du Pongal, en Guadeloupe

religion
Bonne fête du Pongal 2021
©CGPLI

Crise sanitaire oblige, c'est en petit comité que la 9ème édition de la fête du Pongal a été célébré, hier. Le rituel de la préparation du riz au lait a été organisé, à Pointe-à-Pitre. Une symbolique de l'abondance qui a été partagée, dans le respect des gestes barrières.

Héritage des premiers temps de l'immigration indienne, en Guadeloupe, la fête du Pongal est actuellement célébrée. Une neuvième édition organisée du 14 au 16 janvier 2021, chez nous, mais à minima et dans le respect des règles sanitaires en vigueur, compte tenu du contexte sanitaire actuel.
Hier, jeudi après-midi, l'essentiel du programme comprenait la très symbolique cuisson du riz au lait, en présence de la presse et des administrateurs du Conseil guadeloupéen pour les langues indiennes (CGPLI), au siège de l'association, à Chemin Neuf, à Pointe-à-Pitre.

Le Pongal est considéré comme la célébration la plus importante de la communauté indienne, parfois considéré comme l'équivalent du jour de l'an. Cette fête marque la fin des moissons et la récolte du riz, dans le Sud de l'Inde. Elle symbolise l'abondance, l'espoir, le renouveau et le cycle éternel de renouvellement de la nature et des bienfaits qu’elle accorde.

La préparation du riz au lait a été confiée, pour la première fois, à Isabelle Rambhojan. Lise Dolmare et Jean-Marie Mavounzy étaient là pour immortaliser ce moment :

©Lise Dolmare et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe la 1ère


Sur cette photo, prise à Pointe-à-Pitre, selon la légende, on voit des engagés Indiens Malabars lors d'une ancienne célébration du Pongal :

Pongal en Guadeloupe
©DR