Une célébration de la Pentecôte pour les Catholiques de Guadeloupe, toujours en respectant les consignes sanitaires

religion
Eglise Saint jean Baptiste Baie-Mahault
©Guadeloupe Tourisme
Ce dimanche 31 mai, les catholiques célébrent la Pentecôte. Un moment important qui a lieu 50 jours après Pâques et 10 jours après l’Ascension. Et pour ceux qui iront à la messe, les consignes sanitaires restent en vigueur.  
Ce dimanche 31 mai, c'est la Pentecôte, fête chrétienne qui célèbre l’effusion de l’Esprit Saint. Et une fois encore, en dépit de l’importance de ce moment religieux, les messes seront données devant une assistance limitée.
 

Le temps pascal se termine

Selon l'Eglise catholique, l’événement de la Pentecôte ne peut être compris qu’en lien avec Pâques et l’Ascension. Jésus est mort pour le salut du monde (le Vendredi Saint), ressuscité (le jour de Pâques) et parti rejoindre le Père (à l’Ascension). À la Pentecôte, Dieu le Père envoie aux hommes l’Esprit de son Fils. Cette fête clôt le temps pascal, qui dure sept semaines, et dont elle est le couronnement.
Elle s’inspire de la fête juive Chavouot, également fixée au cinquantième jour après la Pâque juive, appelée Pessah.
 

La messe toujours en suivant les consignes

A l’église Saint-Jean Baptiste de Baie-Mahault, dans cette phase 2 du confinement, ce sera un peu mieux qu’il y a quelques semaines, mais dans une stricte observance des consignes. 
Le père Lucien Joseph explique cette "nouvelle" façon de célébrer la messe. Il est interrogé par Colette Borda :

Père Lucien Joseph, curé de l’église Saint-Jean Baptiste de Baie-Mahault

 

Le souhait du Pape, une société plus juste

A l'occasion de la Pentecôte, le Pape François n'a pas manqué de rappeler le contexte, tout en appelant les Fidèles à construire une "société plus juste et plus équitable". 
"Tout sera différent" après la pandémie planétaire du nouveau coronavirus, dont l'humanité ressortira "meilleure ou pire", a t-il prévenu. "Lorsque nous sortirons de cette pandémie, nous ne pourrons pas continuer à faire ce que nous faisions, et comme nous le faisions. Non, tout sera différent", a déclaré le souverain pontife, dans un message vidéo en espagnol.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live