Célestin Guillon, impérial, s'offre la 3e étape dans la montée de La Regrettée

cyclisme
Arrivée Célestin Guillon, Laval cycling 53, vainqueur de la 3e étape
Un sourire après l'effort pour Célestin Guillon, vainqueur de la 3e étape à Trois-Rivières. ©Sabine Michel
Très belle victoire du sociétaire de Laval cycling 53, dans la montée de La Regrettée, ce dimanche 7 août, pour la 3e étape entre Sainte-Anne et Trois-Rivières.

Du jamais vu sur le Tour cycliste de la Guadeloupe... Une arrivée dans la montée de La Regrettée, à Trois-Rivières. Une pente qui fait tousser motos et véhicules mais qui a été empruntée par les coureurs de cette 71e édition. 

Et le meilleur ce dimanche 7 août se nomme Célestin Guillon. Le coureur de Laval cycling 53 a été impressionnant... 

Une victoire qui s'est dessinée dans les derniers kilomètres de course. 

Dès le départ, des coureurs tentent de quitter le peloton. Tous savent qu'après les 134 kilomètres de plat, en Grande-Terre, 10 kilomètres de montagne les attendent. 

Très tôt, un groupe de 6 se forme à l'avant. Axel Carnier, de la sélection de la Martinique, Philéas Hansart de l'UVN, Florian Rapiteau de Laval cycling 53, vainqueur de la 2e étape hier, et son coéquipier Célestin Guillon, Matisse Julien de Premier Tech U23 et Tom Donnenwirth de l'UVMG.

Un groupe qui s'entend bien et creuse un petit écart. Les hommes de tête comptent jusqu'à 1'34 sur le peloton. Pendant toute l'étape cet écart jouera au yo-yo... Le peloton et les hommes forts se rapprochant ou laissant filer la tête de course. 

Tête qui perd un élément sur crevaison. Tom Donnenwirth est rapidement avalé par le peloton. Ses anciens compagnons d'échappée poursuivent leur effort jusqu'à l'attaque et la sortie de Marcel Peschges de la formation allemande Embrace the world. Il recolle l'avant de la course... Mais fini lâché dans la montée du morne Larifla à Petit-Bourg. 

Et déjà, les vraies difficultés de la matinée s'annoncent... 

Dans la montée de Salé, à Capesterre Belle-Eau, Hansart et Carnier sont lâchés. Rapiteau tente, l'espace d'un instant, de suivre le rythme soutenu imposé par son coéquipier Guillon. Mais rien à faire... Peut-être paie-t-il ses efforts de la veille... Guillon se retrouve seul en tête... Passe Sapotille plutôt à l'aise et se dirige vers le dernier sommet synonyme d'arrivée. 

La Regrettée... Célestin Guillon ne se laisse pas démonter... Souffre mais s'accroche et c'est le sourire aux lèvres qu'il franchit finalement la ligne d'arrivée. Il offre à son équipe une 2e victoire d'étape et endosse le maillot jaune. 

Pendant ce temps, à l'arrière, le show Bennett débute... Le 3e du classement général, vainqueur de l'édition 2021 du Tour de la Guadeloupe décide de fausser compagnie aux hommes forts du peloton. Alexys Brunel, de l'USL, 2e au général est lâché... Guillaume Dauschy, de Premier tech U23, maillot jaune, est lâché... Seul son coéquipier, Robin Plamondon arrive à suivre. 

Les deux hommes prennent les 2e et 3e place de l'étape... 

A l'arrivée, les jambes coupées, en manque d'oxygène pour certains, plusieurs coureurs doivent être soutenus et accompagnés... Tant la montée de La Regrettée a été dure. 

Il faudra que le peloton se repose avant d'aborder la 4e étape, demain, entre Lamentin et Goyave, avec les montées de Sofaïa, à Sainte-Rose et Petit-Havre, soit 145 kilomètres. Une journée annoncée plus calme, mais on le sait, le Tour réserve toujours des surprises. 

Classements et porteurs de maillots

 

Classements à l'issue de la 3e étape