Le Centre Hospitalier de la Basse-Terre frappé par une pénurie d'eau

consommation
CHBT sans eau
Après plus d’une semaine de dysfonctionnement c’est toujours l’impasse. La direction de l’établissement de santé a bien sûr signalé ce manque d’eau à Grand Sud Caraïbe, et aux services de l’Etat concernés, à la Préfecture, de ces difficultés d’approvisionnement, mais en vain.
C’est la pression dans les tuyaux du réseau de distribution du précieux liquide qui en serait la principale cause. Moins de 2 bars au lieu des 4 bars nécessaires au bon fonctionnement des équipements hospitaliers. La directrice, face à cette crise de l’eau endurée depuis plus d’une semaine par l’établissement public de santé, n’a pu s’empêcher de lancer un cri d’alarme.»
Christine Wilhelm Directrice du Centre Hospitalier de la Basse-Terre

Christine Wilhelm Directrice du Centre Hospitalier de la Basse-Terre

A la crise sanitaire encore présente vient s’ajouter celle de l’eau. L’image des médecins du CHBT transportant de l’eau afin de faire des réserves risque de perdurer. Pour l’heure pas de solutions miracles en cette période de forte sécheresse. La Communauté d’Agglomération du Grand Sud Caraïbe, jointe par téléphone, a souligné les efforts mis en œuvre de son côté pour résoudre ce problème d’approvisionnement.
CHBT sans eau 2
©Th. Philippe

Les exploitants agricoles notamment ont été sollicités par la CAGSC afin d’interrompre leur circuit d’arrosage à certaines heures afin de rendre disponible la ressource en eau.