publicité

Chocolat : Les grands crus de Naomi

Le chocolat au menu de ces fêtes de fin d’année. La production locale s’organise, à l’image de Naomi Martino. La jeune chef-chocolatier a décidé de se lancer dans la culture du cacao, avec d’autres producteurs, afin de pouvoir s’approvisionner en fèves de grands crus…

© N. Martino
© N. Martino
  • FJO avec J. Champion
  • Publié le , mis à jour le
Comment choisir un bon chocolat ? Beaucoup prennent en compte la teneur plus ou moins importante en cacao, pour juger de la qualité d’un chocolat. Une idée préconçue, selon Naomi Martino, la jeune chef-chocolatier guadeloupéenne. C’est avant tout le terroir qui détermine le goût du chocolat

Naomi Martino

© N. Martino
© N. Martino

De l’agro-transformation vers l’agriculture… C’est le chemin qu’est en train de suivre Naomi Martino... La jeune chef chocolatier, qui transforme uniquement des fèves locales, a dû fermer, au début de l’année, l’espace-boutique qu’elle avait ouvert en 2014 à Jarry. Car elle ne parvenait plus à répondre à la demande, faute de matière première suffisante. Elle a donc décidé de développer, avec des jeunes agriculteurs, une filière de cacao dédiée à sa chocolaterie, désormais installée à Capesterre-Belle-Eau. Et la jeune femme de 32 ans entend bien s’installer elle-même comme exploitante agricole.
 

Naomi Martino

 

Naomi Martino, qui veut développer une filière de cacao spécifique, pour alimenter sa chocolaterie, c’est aussi le thème du Kamannyòk de ce samedi, que vous pourrez entendre à 13h15 sur la 1ère Radio Guadeloupe

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play