Classes de Terminale sans manuels scolaires : La réforme des lycées continue d'avoir des répercussions en Guadeloupe

éducation
livres de Terminales
Cette année encore on constate des difficultés dans la livraison des manuels scolaires aux lycées. Situation particulièrement gênante pour les Terminales. Pourtant, on pensait que la mécanique était désormais bien rodée…
 
L’an dernier un « mauvais timing » de la réforme des lycées était pointé du doigt pour avoir rallongé les délais et privé les lycéens de leurs manuels scolaires durant de nombreux mois.
Mais le problème semble perdurer cette année encore pour plusieurs établissements de l’Archipel.
Particulièrement pour les classes de Terminale qui, l’an passé, avaient ouvert le bal d’un Baccalauréat désormais en contrôle continu avec certaines épreuves en Première. Il avait fallu changer tous les manuels de Première, une partie des Secondes et cette année c’est au tour des Terminales.
Les montants sont importants pour la Région qui subventionne, mais le mécanisme n’est pas si complexe.
Philippe Tyndal, directeur des Lycées à la Région Guadeloupe

Philippe Tyndal, directeur des Lycées à la Région Guadeloupe

Le manque de manuels est en partie imputable à une mauvaise conjecture. La Région valide le remboursement aux Lycées mais la remontée des devis a été ralentie. A cause de la réforme et aussi de la crise covid…
Philippe Tyndal, directeur des Lycées à la Région Guadeloupe :

​​​​​​​Philippe Tyndal, directeur des Lycées à la Région Guadeloupe


Certains établissements ayant anticipé les démarches, les manuels devraient y être disponibles à la Toussaint. Pour d’autres il faudra attendre décembre.