Commerces non-essentiels : fermer pour mieux reprendre

économie
Commerces fermés
©Daniel Quérin
Les commerces dits "non-essentiels" devront fermer dès ce vendredi 13 août 2021. Une nouvelle difficile mais qui permet d'espérer une reprise dynamique sur le long terme, une fois la crise passée.

Le timing n'aurait pas pu être plus mauvais. Pour certains secteurs, le mois d'août est synonyme de bons chiffres d'affaire grâce aux achats de la rentrée. Assez bons en tout cas pour compenser une année irrégulière. La fermeture des commerces non-essentiels n'est donc pas une bonne nouvelle pour les chefs d'entreprise, qui ne peuvent pas tous se tourner vers le "click and collect pour maintenir une activité minimale. Ces trois semaines prennent des allures d'éternité.

Fermer pour mieux réouvrir

Mais il y a aussi l'espoir que cette fermeture débouche sur une longue période de calme. Car la propagation rapide et violente du virus ne sert pas non plus l'économie. Ainsi, il s'agit désormais de mieux préparer la rentrée - si la situation sanitaire le permet - afin de répondre aux besoins des clients.

La Préfecture, la Région et l'État présenteront dans les jours à venir les nouveaux dispositifs financiers qui devraient compenser les pertes subies.