Concours Voix des Outre-mer : les inscriptions pour la quatrième édition sont ouvertes

musique
finale concours voix des outre-mer
©Concours voix des Outre-mer

Après une troisième saison riche en talents, le concours Voix des Outre-mer revient pour une nouvelle édition. Et les inscriptions sont désormais ouvertes aux talents désireux de découvrir, travailler et perfectionner leurs voix.

Toutes les voix et tous les styles sont les bienvenus. Pour la quatrième édition du concours Voix des Outre-mer, les inscriptions pour le concours de chant sont désormais ouvertes. Et tout le monde est le bienvenu.

Le concours est aussi bien ouvert aux chanteurs expérimentés, aux candidats formés dans des chorales, qu'aux chanteurs autodidactes. Le principal étant de permettre aux candidats de dépasser les barrières et d'apporter la musique classique et l'opéra à un public plus large.

C'est à l'initiative du soprano et contre-ténor martiniquais Fabrice di Falco, président des Voix des Outre-mer et de Julien Leleu, président de l'association Les Contre-Courants, que le concours Voix des Outre-Mer a été créé. Le but : mettre en valeur les talents ultramarins vocaux et plus spécifiquement ceux qui répondent aux critères de l'opéra.

Apporter la musique classique et l'opéra à un public plus large

Cette quatrième édition est ouverte aux voix guadeloupéennes, mais aussi aux voix mahoraises, réunionnaises, martiniquaises, guyanaises, nouvelle-calédoniennes, polynésiennes, saint-pierraises et miquelonaises, wallisiennes et futuniennes ainsi qu'aux voix ultramarines vivant dans l'hexagone, sans critère d'âge ou de niveau. 

Après un parcours d'enseignement organisé avec des masterclass de Fabrice di Falco et de son équipe, les candidats seront départagés devant un jury composé de directeurs de conservatoires, de directeurs d'opéras, de chefs d'orchestres, de compositeurs et de chanteurs d'opéras, lors des finales régionales puis de la finale nationale. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 15 mai 2021.

Pour s'inscrire, toutes les informations sont à retrouver sur le site www.voixdesoutremer.com