Confinement : des restrictions censées protéger

coronavirus
Contrôle de gendarmerie
©Patrice GONFIER
Les mesures de confinement et d'interdiction de circuler, sauf motif impérieux, sont souvent réexpliquées par les autorités. Elles visent à limiter les interactions entre les individus, comme le rappelle aujourd'hui le Général Thierry RENARD, commandant de la gendarmerie Guadeloupe et îles du Nord.

Une "guerre" qui appelle chacun à la responsabilité


"Nous sommes en guerre" avait déclaré, le 17 mars 2020, le Président de la République, avant que l'Assemblée nationale n'instaure, le 21 mars, l'état d'urgence sanitaire. L'ennemi des humains, sur l'ensemble du globe, est le Coronavirus Covid-19.

Dès lors, dans ce contexte, sortir de chez soi sans motif valable est devenu un délit. Moins les Hommes circuleront, moins il y aura d'interactions entre eux et moins le virus se transmettra d'un individu à l'autre.

Pour faire respecter les consignes de confinement, les forces de l'ordre sont déployées sur le terrain, partout en France, y compris en Guadeloupe.

Les restrictions ont même été durcies, à l'occasion du week-end pascal, à l'initiative du Préfet de la Guadeloupe, après concertation avec des responsablespolitiques locaux :Pour sortir de chez soi, il faut montrer patte blanche :Les sanctions encourues, en cas d'infraction, visent à dissuader les récalcitrants :Pourtant, force est de constater que les Français, après plus de trois semaines de confinement, recommencent à sortir, petit à petit. Ce qui laisse craindre une augmentation du nombre de personnes touchées 
 

Une question, une réponse, sur l'utilisation des attestations de déplacement dérogatoires


Régis, de Port-Louis, veut savoir pourquoi il faut faire autant d'attestations que de personnes circulant ensemble, y compris pour les mineurs.
Réponse apportée par le général Thierry RENARD, commandant de la gendarmerie de Guadeloupe et des îles du Nord : 

Une question, une réponse, sur l'interdiction de baignade en mer


Didier-Cyrille, de Pointe-à-Pitre, quant à lui, revient sur l'interdiction de baignade en mer.
Voici la réponse du général Thierry RENARD, à ce sujet :
Le général Thierry RENARD, commandant de la gendarmerie de Guadeloupe et des îles du Nord, rappelle que les forces de l'ordre sont au service de la population :

En cas de problème, n’hésitez pas à contacter les services de gendarmerie, en faisant le 17. La brigade la plus proche de chez vous est apte et disponible pour vous donner tous les conseils, durant ce confinement. Nous sommes attentifs à toutes les situations.


Pour consulter les autres numéros de cette rubrique "Covid-19 : une question, une réponse", vous pouvez cliquer ici : la playlist Facebook "Covid-19 : 1Q1R".