Confinement : un casse-tête à mettre en oeuvre individuellement

coronavirus
population bourg du Gosier
©Ludovic Gaydu

Durant trois semaines, les Guadeloupéens devront se plier aux règles très strictes du confinement imposé par la préfecture, en ces temps de recrudescence du nombre de cas de Covid-19. Il faudra rester dans un périmètre de 10 kilomètres et toujours avoir les justificatifs de déplacement adéquats.

Les nouvelles mesures qui s'appliquent dès ce mardi 27 avril 2021, en Guadeloupe, se résument surtout à une limitation des déplacements, qui ne sont pas autorisés au delà d'un rayon de 10 kilomètres du domicile de chacun.

Le site geoportail.gouv.fr permet de se faire une idée de la zone où l'on peut se rendre... et de la limite au-delà de laquelle on peut être verbalisé.

Le site https://www.geoportail.gouv.fr/ pour afficher 10 kilomètres de rayon
©geoportail.gouv.fr

Désormais, nul ne peut se déplacer sans son justificatif de déplacement professionnel, ou son attestation de déplacement dérogatoire, ou encore son justificatif de domicile ; des documents téléchargeables sur le site Internet de la Préfecture de la Guadeloupe.

Ces règles sont à respecter durant les trois prochaines semaines.

Mais ce deuxième confinement de l'archipel, qui diffère de celui plus strict, mais aussi plus clair, de l'an dernier, n'est pas vraiment bien compris, par la population. 

C'est ce qu'ont pu constater Laetitia Broulhet et Ludovic Gaydu, qui sont allés à la rencontre des Guadeloupéens, sur le terrain. Voici leur reportage à (re)voir :

©Laetitia Broulhet et Ludovic Gaydu - Guadeloupe La 1ère