Conflit des mairies : un dialogue de sourd

fonction publique
Conflit des mairies
©E. Golabkan

Va t-on vers une reprise des négociations dans le conflit qui paralyse les collectivités ? L'association des maires a adressé, mercredi 31 mars, un nouveau courrier à l'UTC-UGTG pour une reprise des négociations dans un cadre juridique et budgétaire imposé mais le syndicat campe sur ses positions.

A l’issue de la dernière journée de négociations, le 15 mars dernier, l’association des maires s’était engagée à statuer sur les avis rendus par la commission administrative paritaire sur la mise à jour des agents. Dans son dernier courrier en date du 31 mars, elle précise pourtant que les maires ne sont pas liés par ceux-ci.

Nestorius FAVEL – Secrétaire général de l’UTC-UGTG

 

Dans ce même courrier, l’association des maires fixe un cadre juridique et budgétaire pour toutes reprises de négociations.

 

Jocelyn SAPOTILLE – Président de l’association des maires de Guadeloupe

 

Un mois plus tard, la résolution du conflit est toutefois toujours au point mort. Et les deux parties de reconnaître que le schéma initial n’était pas forcément le bon.

 

Nestorius FAVEL – Secrétaire général de l’UTC-UGTG

 

Jocelyn SAPOTILLE – Président de l’association des maires de Guadeloupe

A Saint-François, ce matin, il n’était pourtant pas question de négociations mais d’une simple mise au point.

 

Nestorius FAVEL – Secrétaire général de l’UTC-UGTG

 

Bernard PANCREL – Maire de Saint-François

Un mois après, le début de ce conflit social, impossible donc de dire quelle en sera l’issue.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live