Conflit social : concertation autour de l'accord de méthode préalable aux négociations

social
Face à face entre les élus et les représentants du Collectif d'organisations en lutte, le jeudi 2 décembre 2021.
Face à face entre les élus et les représentants du Collectif d'organisations en lutte, le jeudi 2 décembre 2021.
Il ne devrait pas y avoir de rencontre, lundi, entre le Collectif d'organisations en lutte, les élus et les autres parties prenantes de l'actuel conflit qui sévit en Guadeloupe. L'étape préalable aux négociations, qui consiste en la signature de l'accord de méthode, demande temps et concertation.

Les élus de Guadeloupe continuent de parler d'une seule et même voix, dans le cadre des échanges qu'ils entretiennent avec le Collectif d'organisations en lutte contre l'obligation vaccinale et le pass sanitaire.

Chaque jour, ils mettent un point d'honneur à produire un communiqué de presse, pour rendre compte de l'avancée de leurs démarches, en vue de l'ouverture des négociations, dans l'actuel contexte de crise sociale, dans l'archipel.

Le lendemain de la rencontre entre élus et syndicats du jeudi 2 décembre, le Collectif leur a fait parvenir, en fin de journée, sa proposition d'accord de méthode, qui doit être actée par l'ensemble des protagonistes de la situation, préalablement aux négociations.

Samedi, les élus guadeloupéens ont annoncé avoir pris connaissance de cette proposition, à peaufiner, avec l'ensemble des parties, selon eux :

Au-delà de nos observations relatives au fond ou à la forme de ce document, il nous apparaît nécessaire qu’il fasse l’objet d’une concertation préalable de l’ensemble des parties pressenties comme signataires ou participant aux discussions envisagées.

Extrait du communiqué des élus guadeloupéens - 04/12/2021

Ainsi, ces hommes et femmes politiques entendent prendre l'attache des représentants de l'Etat et des milieux socio-économiques, ce dimanche 5 décembre, "en sorte d’aboutir à une proposition de méthode de négociation concertée".

Nous reviendrons en conséquence vers vous, le lundi 6 décembre, en début de soirée.

Extrait du communiqué des élus guadeloupéens - 04/12/2021

En conclusion, il n'y aura pas de nouvelle rencontre, demain.
 

NOTA BENE : Qui sont les "élus Guadeloupéens" participant aux échanges avec le Collectif d'organisations en lutte ?

  • Justine Benin, députée
  • Ary Chalus, président du Conseil régional
  • Jean-Philippe Courtois, président du Conseil départemental faisant fonction
  • Victoire Jasmin, sénatrice
  • Guy Losbar, conseiller départemental
  • Victorin Lurel, sénateur
  • Max Mathiasin, député
  • Jocelyn Sapotille, président de l’Association des Maires de Guadeloupe
  • Olivier Serva, député
  • Dominique Théophile, sénateur
  • Hélène Vainqueur-Christophe, députée