Le Conseil Départemental déclenche son plan continuité du service public.

coronavirus
Bâtiment conseil départemental
Face à cette situation grave de coronavirus, il faut assurer la continuité du service public, même si les personnes sont appelées à rester chez elles et à limiter les déplacements. La collectivité va assurer la permanence de ses actions, notamment envers les publics fragiles et sensibles
Le Département assure des missions essentielles, notamment pour les personnes vulnérables, ou fragiles. La petite enfance, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap. La présidente du département, Josette Borel Lincertin précise que les versements des diverses allocations de solidarité seront assurés, et ce malgré le télétravail préconisé pour les agents de la collectivité.
Le suivi des grossesses à risques se poursuit. La PMI, la protection maternelle et infantile a déployé 5 centres de prise en charge sur tout le territoire :
-         L’hôpital Ricou à Pointe-à-Pitre
-         Le Pôle Social du Gosier
-         Le centre local d’actions sanitaires et social de Port-Louis
-         Celui de Belcourt à Baie-Mahault
-         Et celui de Schoelcher à Basse-Terre

Pour le suivi de la petite enfance, celui des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, des permanences téléphoniques sont mises en place.
Pour le pôle personnes âgées, personnes en situation de handicap : 0690-35-27-19
Pour la petite enfance : 0690-64-83-57
Pour les actions sociales de proximité : 0690-50-81-19.

Au niveau technique, ne vous inquiétez pas. En cas de problèmes les équipes du département restent mobilisables à tout moment, pour les routes, les ports départementaux et les aéroports. La collectivité va aussi assurer, dans le délai légal de 30 jours, le mandatement pour les marchés publics. Un plan de continuité des services applicable dès ce mardi 17 mars 2020.