Consommation : des discussions pour trouver un accord et lutter contre la vie chère

consommation
Vie chère
©DR
Une réunion entre les acteurs de la consommation et l’Etat pour trouver un accord sur l’élargissement du Bouclier qualité prix à plus de produits. Elle s’est tenu hier. De nouvelles rencontres doivent encore avoir lieu avant septembre pour la mise en place d’un nouveau dispositif de lutte contre la vie chère.

Elargir le bouclier qualité c’est le credo du nouveau ministre délégué des Outre-mer, Jean-François Carenco, affiché lors de sa visite chez nous le mois dernier. Depuis, des rencontres avec les institutions et les partenaires se succèdent pour trouver la meilleure façon de faire évoluer le panier type et surtout agrandir l’offre des produits concernés.

Hier matin, jeudi 11 août, une nouvelle rencontre a eu lieu à la cité des métiers du Raizet, la troisième, au cours de laquelle ont été évoqués plusieurs points au rang desquels la suppression de l’octroi de mer sur certains produits, l’introduction des 250 magasins de proximité dans le circuit mais aussi de la nécessaire discussion avec les hypermarchés pour un meilleur équilibre des prix.

Mais surtout, trouver un juste milieu pour faire grandir le nombre de produits concernés par ce Bouclier qualité prix sans déséquilibrer l’économie. Parmi les pistes évoquées : la réactivation du portail des consommateurs dénommée "Zoban" regroupant les associations de consommateurs, qui a pour but la sensibilisation aux pratiques commerciales abusives.

Alain Lascary, président de confédération syndicale des familles de Guadeloupe