Contrôles de police et week-end pascal : un nombre d'infractions relativement modéré

sécurité
Polices

250 gendarmes mobilisés. D'importants effectifs policiers. Des moyens terrestres, maritimes et aériens exceptionnels pour assurer les contrôles durant le week-end pascal. Mais le nombre d'infractions constatées reste modéré malgré une opération d'envergure.

Globalement, ce long week-end a été relativement calme même si l’on déplore un mort et un blessé dans deux accidents de la circulation. Ce qui fait dire à un haut responsable de la gendarmerie que les Guadeloupéens ont été sages. Sans doute faut-il y voir les effets des annonces préfectorales promettant la mise en place d’un dispositif exceptionnel et la multiplication des contrôles.

Dix automobilistes circulant sans autorisation en plein couvre feu ce lundi

Ils ont bien eu lieu en zone gendarmerie comme en zone police mais le nombre d’infractions constatées et sanctionnées reste modéré. La police nationale a ainsi sanctionné ce lundi 5 avril jusqu’à minuit dix automobilistes circulant sans autorisation en plein couvre feu. Aux Abymes, peu avant 20 heures, ce sont sept défauts de contrôle technique qui étaient sanctionnés.

Dimanche, sur un total de 173 véhicules contrôlés, une quarantaine d’infractions étaient relevées. Là, il s’agit à la fois de non respect du couvre-feu et d’infractions classiques au code de la route : téléphone au volant, alcoolémie, défaut de permis de conduire, d’assurance ou de carte crise.

On retiendra enfin l’évacuation de la plage de la Datcha au Gosier, dimanche après 18 heures, d’environ 80 personnes et d’une dizaine de la plage de l’Anse Tabarin.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live