Coronavirus : à vos masques ?

coronavirus
Masque FFP2
©Nadine FADEL
Les voix des soignants qui ont eu du mal à se faire entendre, à l'arrivée du Covid-19 en France, trouvent de plus en plus écho : oui, affirment-elles, dès lors que l'on sort de chez soi, il est vivement conseillé de porter un masque.

Une question, une réponse, sur l'utilité des masques


Jennifer de Petit-Bourg a interrogé le Docteur Cécile HERRMANN-STORCK, médecin virologue au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes : "Faut-il absolument porter un masque avant de sortir de chez soi, ou pour aller faire des courses ?"
"Oui", selon le Dr HERRMANN-STORCK :

Les masques, préconisés pour tous désormais ?


Vous l'avez entendu : le visage est la principale porte d'entrée du coronavirus, chez l'homme ; les yeux, la bouche et le nez, en particulier, ne doivent pas être exposés, aux goutellettes expulsées lors de conversations, d'éternuements, ou de toux, selon les infectiologues.
Face à une personne porteuse du Covid-19, mieux vaut donc se protéger. 

Seulement voilà, puisque la maladie concerne aussi des personnes asymptômatiques (qui ne présentent aucun symptôme), comment savoir face à qui se prémunir ?

C'est en argumentant autour de cette cinglante réalité que les spécialistes, qui tiraient la sonnette d'alarme de longue date, ont réussi à se faire entendre : le port du masque doit être généralisé, de leur point de vue ; pas uniquement pour les soignants et les personnes malades, comme le préconisait le Gouvernement, mais bien pour l'ensemble de la population, pour les sorties, pendant la période de confinement. Parmi les voix de poids ayant défendu cette thèse, il y a celle de l'Académie de médecine.
A lire à ce sujet :

Coronavirus : un masque pour tout le monde ?

Coronavirus : "45 entreprises [en France] travaillent pour faire des masques qui donnent des garanties d'un très haut niveau", assure Christophe Castaner
Quoiqu'il en soit, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a tenu a rapeller, ce lundi 6 avril 2020, que le masque ne peut être vu comme une unique solution miracle, face au coronavirus.
A lire :

Coronavirus : les masques seuls ne sont pas "la solution miracle" contre la pandémie, selon l'OMS

Face à la pénurie, la population et les autorités s'organisent


Le Gouvernement, pour autant, fait la distinction entre les masques FFP2, nécessaires aux soignants et les solutions alernatives.

Dans le premier cas, les infirmiers, aides-soignants et médecins ont souffert d'un manque d'approvisionnement. Heureusement, la solidarité s'est exprimée.
Dans le second, chacun y va de sa petite idée, du masque en tissu à la visière 3D.

Une question, une réponse, sur la pertinence de masques en papier ou en tissu


Djilyane de Baie-Mahault a interrogé le Docteur Cécile HERRMANN-STORCK, médecin virologue au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes : "Il existe des tutoriels, en ligne, pour faire des masques. Est-ce vrai que des serviettes en papier ou des bouts de tissu peuvent protéger du COVID-19 ?"
"C'est mieux que rien", selon le Dr HERRMANN-STORCK :
Pour consulter les autres numéros de cette rubrique "Covid-19 : une question, une réponse", vous pouvez cliquer ici : la playlist Facebook "Covid-19 : 1Q1R".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live