Coronavirus : naître au CHU en période de confinement

coronavirus
MATERNITE au CHU
Depuis l'incendie du CHU, le service de la maternité, c'est  dans les locaux de la Polyclinique que naissent les bébés des patientes du CHU. Mais l'espace est particulièrement réduit et les mesures de prudence en vigueur,en raison du Coronavirus, ne sont pas sans conséquences pour les familles
On peut probablement tout reporter pour attendre des jours meilleurs mais, s'il y a une chose qui ne peut pas l'être, c'est bien le moment d'un accouchement.
Mais depuis la pandémie du Coronavirus et surtout la propagation du virus dans le monde entier et, singulièrement en Guadeloupe, donner la vie est devenu un acte solitaire pour les mamans. ( Voir :  Coronavirus : la rigueur des nouvelles procédures d'accouchement désappointe les futures mères)
Pourtant, le service de la maternité du CHU ne ménage pas ses efforts pour autant pour essayer de faire au mieux pour les femmes qui choisissent d'accoucher au CHU.
Tout est fait pour que ces futures mères soient accueillies dans les meilleures conditions possibles. Mais, là aussi, l'établissement est limité, en premier lieu en raison de la dimension des espaces occupés.
 
©guadeloupe
Et ces mesures de prudence étant incompressibles, la maternité veille à permettre aux mamans de rentrer chez elles dès le surlendemain de l'accouchement, lorsque celui-ci s'est déroulé sans problème et que le bébé ne présente aucune affection à la naissance qui pourrait nécessiter une surveillance particulière.
De cette manière, séparées pour l'accouchement, les familles peuvent plus rapidement se reformer pour vivre ensemble les premiers instants du bébé.

 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live