Coronavirus : La croisière ne s'amuse plus du tout à bord du Costa Magica

coronavirus
Le Costa Magica au large de la Martinique
Le paquebot de croisière mouille au large de la Martinique. ©JCS
La tension monte à bord du paquebot Costa Magica amarré au large de la Martinique sans pouvoir accoster, pour cause de suspicions de 5 cas de coronavirus à bord. Les passagers commencent à perdre patience. Les résultats des tests pratiqués sont attendus ce jeudi (12 mars) après-midi. 
Costa Croisières a envoyé un communiqué en milieu de matinée de ce jeudi 12 mars. Selon l'entreprise, le navire "attend que les autorités sanitaires locales (martiniquaises) effectuent les contrôles de santé à bord avant d'entrer dans le port". Mais à bord, justement, les passagers commencent à perdre patience. 
 

"Libérez nous !"

Selon les informations fournies par le personnel médical du Costa Magica, affirme Costa Croisières, "seuls quatre passagers sont sous traitement à l'hôpital du navire, avec des symptômes de grippe courants". Pour l'heure, les résultats de leurs analyses sont attendus avec impatience. Ils devraient être communiqués dans l'après-midi. 
Mais depuis quelques heures, de nombreuses vidéos et posts sur les réseaux sociaux de passagers excédés par cette attente en mer. Depuis leur départ, le 5 mars de Pointe-à-Pitre pour certains, plus tôt pour ceux ayant embarqué à Fort-de-France, ils n'ont pu accoster qu'à Saint-Martin. Ni Antigua, ni la Barbade n'ont accepté de recevoir le Costa Magica. 
Et ce mercredi (11 mars), ils étaient nombreux à demander à être "libérés" de ce navire.  

Retour en Europe par bateau pour les passagers italiens ? 

Ce jeudi 12 mars, une nouvelle vidéo largement partagée, fait surface. Il s'agit d'une prise de parole d'un représentant de Costa et membre d'équipage. L'homme s'adresse aux passagers et leur annonce que le navire, après avoir refait le plein en carburant, pourrait faire route vers l'Europe, pour rapatrier les passagers italiens. Le gouvernement italien aurait demandé à ce que ses ressortissants soient débarqués sur un territoire italien, celui de Savone, ville bordée par la Méditerrannée. 
Les résultats des tests réalisés sur les 5 personnes présentant des symptômes semblables à ceux du coronavirus devraient déterminer la suite de la croisière. 
Ecoutez le témoignage du docteur Michel Ciera, médecin et passager du Costa Magica