Coup d'éclat de l'ANG pour sauver le Centre des Arts à Pointe-à-Pître

culture
Sauver le Centre des Arts par l'ANG
©B. Pansiot-Villon
Le Centre des Arts et de la Culture au cœur des préoccupations des militants de l'ANG et particulièrement du collectif d'artistes du mouvement politique. Ce lundi, ils ont investi les lieux pour marquer leur volonté de tout mettre en œuvre afin de redonner vie à ce lieu de culture

Ils s'étaient préparés pour une telle action. Depuis la veille, des messages circulaient sur les réseaux sociaux  invitant les militants et sympathisants à s'armer de matériels pour le nettoyage des lieux. Ce n'est d'ailleurs que plus tard qu'ils apprendront que le Centre des Arts et de la Culture de Pointe-à-Pître étaient la cible du mouvement.
Dans la journée, un appel est lancé aux artistes pour qu'ils se rassemblent sur le parvis du bâtiment et viennent y exprimer leur art. L'endroit redevient alors, le temps de l'action, un véritable centre des arts.

Loin d'être un simple coup d'éclat, le mouvement veut s'installer dans la durée. Devenir un instrument de combat pour les artistes, se donner les voies et moyens  de se faire entendre pour exprimer leur art respectif.

Florence Naprix 
 

Et derrière ce mouvement pour sauver le Centre des Arts et de la Culture, c'est l'ANG qui affirme que sa présence dans la vie politique de la Guadeloupe ne se limitera pas aux élections mais touchera tous les domaines de la vie publique en Guadeloupe. L'action de ce lundi soir lui aura donc donné l'occasion d'en faire l'annonce tout en revendiquant par la voix des artistes, une véritable politique culturelle pour les Guadeloupéens.

mouvement des artistes de l'ANG
©B Pansiot-Villon