guadeloupe
info locale

La cour d’appel de Basse -Terre accueille un cycle de formations pluridisciplinaires sur les violences conjugales

justice
Formation violences conjugales
©Ch. Danquin
Une suite pratique au Grenelle, plus de soixante-dix magistrats, avocats, greffiers, gendarmes, médecins et soignants, universitaires participent ce lundi à une formation déconcentrée de l’école nationale de la magistrature, au palais de justice de Pointe à Pitre sur les violences conjugales.
 
Un programme de formation renforcée a été annoncé par le premier ministre. Après Aix en Provence le 28 novembre, c’est donc au tour de la Guadeloupe de bénéficier de cet outil, destiné à l’ensemble des acteurs susceptibles d’intervenir en cas de violences conjugales. Des formations pluridisciplinaires autour de la problématique des violences au sein du couple et de leurs conséquences sur les enfants, qui verront l'intervention de plusieurs spécialistes qui pourront, grace au croisement de leurs champs de compétences, offrir un panel très complet aux participants. 
Et pour l'occasion, la haute-fonctionnaire à l’égalité femmes-hommes, Isabelle Rome a tenu à venir soutenir personnellement cette initiative.
©guadeloupe
Formation violences conjugales 2
©Ch. Danquin
Parmi les intervenants, on peut aussi souligner la présence de Sylvie Rousteau, 1ère vice-présidente au TGI de Nantes, une magistrate spécialiste des questions pénales de la famille et des mineurs et Carole Getin, pédopsychiatre, experte auprès de la cour d’appel de Rennes.
Formation violences conjugales 3
©Ch. Danquiin
 VOIR : L'intégralité de l'entretien accordé par Isabelle Rome, haute-fonctionnaire à l’égalité femmes-hommes
©guadeloupe