publicité

Courte victoire de François Fillon en Guadeloupe au 2ème tour de la primaire de la droite et du centre

Légère hausse de la participation au deuxième tour de l'élection primaire de la droite et du centre en Guadeloupe. Samedi, 5263 électeurs ont voté avec une journée d'avance par rapport à l'hexagone. C'est François Fillon qui s'impose d'une courte tête dans l'archipel avec 51% des suffrages exprimés.

François Fillon lors de sa visite en Guadeloupe, dans les rues de Pointe-à-Pitre (à gauche Jean Kassis, le représentant officiel de François Fillon en Guadeloupe). © Guadeloupe 1ère
© Guadeloupe 1ère François Fillon lors de sa visite en Guadeloupe, dans les rues de Pointe-à-Pitre (à gauche Jean Kassis, le représentant officiel de François Fillon en Guadeloupe).
  • Par Olivier Lancien
  • Publié le , mis à jour le
Les urnes ont parlé en Guadeloupe dans cette élection primaire de la droite et du centre pour la désignation du candidat de la droite à la présidentielle de 2017. 103 voix séparent les deux finalistes de cette primaire. François Fillon arrive en tête suivi d'Alain Juppé.

Nombre de bureaux: 44
Nombre de Votants: 5263
Nombre de Blancs/ Nul: 48

François Fillon: 2659 voix (51%)
Alain Juppé: 2556 voix (49%)

VOIR : 
VICTOIRE DE FRANCOIS FILLON EN GUADELOUPE
VOIR / RESULTATS SAINT MARTIN :
PRIMAIRE DE DROITE A SAINT MARTIN
Lors du premier tour de cette primaire, Alain Juppé était arrivé en tête avec 43.4%, devant Nicolas Sarkozy 28.3% et François Fillon 24.1%. Suivait Jean-Frédéric Poisson, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire et Jean-François Copé. Il y avait eu 5000 votants et 41 bulletins blancs et nuls.

Ce deuxième tour caractérise bien le clivage de la droite actuelle en Guadeloupe, une droite divisée. Plusieurs personnalités de premiers plans ont fait le choix Alain Juppé pour ce second tour. François Fillon le troisième homme au premier tour a bénéficié du report des soutiens de Nicolas Sarkozy, notamment la présidente du parti Les Républicains, Sonia Pétro. Laurent Bernier, le secrétaire départemental du parti Les Républicains, a décidé de prendre fait et cause pour François Fillon à l'entre-deux tour, alors qu'il ne s'était pas positionné au premier tour.
VOIR AUSSI :
ANALYSE ALEX ROBIN

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play